Le nettoyage et l’entretien des gouttières doit se faire au minimum une fois par an afin de prévenir leur engorgement et améliorer leur capacité d’écoulement. Nos préconisations pour les inspecter de façon efficace et effectuer quelques réparations en bonne et due forme si nécessaire.

Un nettoyage en profondeur

En automne, il est important de nettoyer votre gouttière pour la préparer aux intempéries et aux chutes de feuilles.

Nous vous conseillons de réaliser cette opération à deux : une personne tiendra l’échelle, tandis qu’une autre s’occupera du nettoyage.

Voici les différentes étapes à suivre :

1 - Enlever les dépôts

Désobstruez votre gouttière en enlevant tous les dépôts solides qui peuvent s’y trouver.

2 - Nettoyer la gouttière au jet haute pression

Votre gouttière tiendra ainsi mieux au fil des années.

3 - Contrôler l’écoulement

Vérifiez l’écoulement de votre gouttière en versant de l’eau dans un des conduits.

Du bon entretien de ses gouttières

Désobstruer

Si votre gouttière est bouchée, débloquez le conduit avec un ustensile approprié (crochet ou brosse spéciale). Si l’objet est trop gros, découpez votre gouttière, faites sortir l’objet bloquant et réparez ensuite avec un kit adapté.

Si votre maison est entourée de végétation, pensez à désencombrer manuellement votre gouttière entre les sessions d’entretien annuelles. Vous vous faciliterez ainsi le travail et augmenterez d'autant l’espérance de vie de vos conduits.

Réparer les fuites

Au moment de contrôler l’écoulement de votre gouttière, vous pouvez également réaliser un test fuites.

Pour cela, bloquez les deux extrémités de la gouttière (manuellement ou à l’aide d’accessoires adaptés) et observez si l’eau est contenue dans la gouttière. Si elle coule à différents points de la gouttière, il s'agit probablement d'une fuite. En général, les trous, fissures et autres petits endommagements de gouttière sont faciles à réparer.

Pour remettre en état votre gouttière, assurez vous que celle-ci soit sèche et propre. Vous pouvez utiliser un chiffon imbibé d’alcool à brûler sur la zone à combler. Ensuite, servez-vous d'un mastic pour boucher les trous et recréer l’étanchéité. Pour les trous de taille plus importante, une feuille de verre fera parfaitement l'affaire.

Attention si vous possédez une gouttière en zinc : préférez faire appel à un spécialiste pour toute réparation. Le zinc demande en effet une soudure à l’étain ou à l’aluminium, pas évidente à maîtriser lorsque l'on n’est pas professionnel.

Décaper

Une fois toutes les étapes de nettoyage et de réparation de vos gouttières achevées, l'heure est à l'aspect esthétique. L’objectif est que les gouttières soient aussi propres à l’intérieur qu'à l’extérieur.

Munissez-vous d’un chiffon et d’un décapant adapté à votre type de gouttière (renseignez vous en magasin de bricolage pour trouver le bon produit). Le choix variera en fonction du matériau à partir duquel est fabriquée votre gouttière.

Assurer une protection au long cours

Une fois le nettoyage effectué, c’est le moment de vous équiper d'accessoires qui permettront de protéger votre gouttière jusqu’au prochain entretien, et ce tout au long de l’année.

La crapaudine

La crapaudine agit comme un tamis. Placée en haut du conduit de votre gouttière, elle permet de laisser passer l’eau tout en retenant les dépôts. Peu coûteuse, elle s’installe très rapidement. Nous vous la conseillons particulièrement si votre habitation est entourée d’arbres. Un bon investissement après un grand nettoyage !

Le stop-feuilles

Cette grille se place sur l’ensemble de la gouttière afin d’éviter que les dépôts ne viennent bloquer l’écoulement de l’eau. Pour la mettre en place, vous n’avez qu’à la clipser à la gouttière.

Le protège-conduit

Il s’agit d’une sorte de bague, à placer sur les conduits pour les protéger d’éventuels chocs ou du vent.

Les arceaux dauphins

Ils servent à renforcer le bas de la descente de gouttière, plus exposée aux chocs, notamment si vous vivez en ville et que votre gouttière donne sur le trottoir.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A lire aussi :

> Toiture : les matériaux pour sa maison

> Louer un échafaudage pour ses travaux ? C'est possible !

Publié le 31 octobre 2018.