Quel plaisir quand les jours rallongent et que le soleil fait son grand retour de pouvoir sortir à l’extérieur prendre un bon bol d’air frais et enfin quitter son intérieur bien douillet ! C’est dehors, dans votre jardin, que vous allez maintenant pouvoir recevoir vos invités à votre table. Il n’est donc pas surprenant de voir votre terrasse se transformer en véritable pièce à vivre avec un coin barbecue voire une cuisine extérieure. Comment les intégrer en conservant la tranquillité de votre jardin ? Voici quelques conseils.

Qui n’a jamais souhaité recevoir ses amis pour une soirée sur la terrasse ou un barbecue quand le soleil pointe le bout de son nez ? Une soirée où il ne faut pas constamment faire des allers-retours entre la cuisine et les invités ? La solution en prévision des beaux jours est d’installer un coin barbecue ou une cuisine extérieure sur votre terrasse ou à proximité. Vous pourrez ainsi cuisiner sans perdre une miette des conversations. Avant de vous lancer dans ce projet, certains détails sont à prendre en compte.

De nombreux avantages

Les raisons d’adopter la cuisine extérieure sont multiples. Elle vous permet tout d’abord de créer un nouvel espace dans le jardin, à condition que celui-ci soit assez grand. Les possibilités d’aménagement sont nombreuses tout comme les styles de cuisine. Les cuisines extérieures s’adaptent en effet à tous les goûts et budgets et sont le lieu de convivialité par excellence. Le choix des matériaux et le budget dépendra du caractère fixe ou mobile de votre cuisine.

Planifier

Si l’idée d’un coin barbecue ou cuisine extérieure semble plus qu’alléchante, elle n’est pas toujours accessible à tous pour des raisons de place et/ou d’argent. Avant d’acheter, planifiez soigneusement l’aménagement de l’espace dont vous disposez.

Négliger votre planification peut vous mener à des mauvaises surprises qu’il est facile d’éviter. Vérifiez par exemple si l’accès d’engins est possible et estimez les volumes qui seront occupés par les éléments de la cuisine et son mobilier. La circulation des personnes doit rester fluide et l’esthétique ne doit pas être négligée au profit du fonctionnel.

Des matériaux solides

Même si vous ne l’utilisez qu’au printemps ou en été, votre cuisine extérieure reste, en principe, dehors toute l’année. Pensez-y au moment de choisir les matériaux. Ceux-ci doivent résister aux intempéries fréquentes dans nos régions : froid, pluie et changements de température. Évitez le bois, privilégiez l’acier inoxydable, la pierre (marbre et granit), la céramique ou la brique.

Des matériaux semblent se distinguer. Le dekton, fabriqué à partir de matières premières utilisées dans la production de surface de verre et de quartz, est particulièrement solide et convient aux cuisines modernes. Le lapitec ne s’altère pas avec le temps. Il résiste aux intempéries (UV, températures élevées, gel) mais aussi aux collisions et abrasions.

La nouvelle cuisine familiale

La cuisine extérieure ressemble de plus en plus à une cuisine familiale. Si le barbecue remplace souvent le four, il n’est pas rare de retrouver également des armoires intégrées, un évier, un cellier, un fumoir ou même un frigo et un bar avec fût à bière. Composez votre cuisine selon vos besoins et vos habitudes. Plus votre cuisine sera équipée, plus elle sera confortable. Vous souhaitez y installer un lave-vaisselle ? Pensez à le vidanger en hiver. Pour la cuisson, faites-vous plaisir et prévoyez des types cuissons différents : grill, plancha, four, etc. De manière générale, optez pour un électroménager costaud et peu énergivore.

Créer une cuisine d’été, c’est utiliser une partie de votre terrain pour cuisiner et manger. La cuisine extérieure est synonyme de nouveau mode de vie. Elle incite les gens à passer plus de temps dehors et est bien souvent gage de fêtes conviviales dans le jardin. Le jardin et la terrasse sont des lieux où on célèbre la vie et l’amitié. Cette convivialité passe par la cuisine et le barbecue mais aussi par le mobilier de jardin ou un bar. Et pour prolonger le plaisir, quand les températures se font plus fraîches, installez-y un brasero autour duquel vos proches s’installeront.

De multiples aménagements

Intégrer un barbecue ou une cuisine extérieure nécessite donc d’autres aménagements. Si ce n’est déjà fait, pensez à construire une terrasse. Vous optez pour un barbecue ? Aménagez-y un plan de travail. Si vous souhaitez ajouter à votre cuisine un coin bar, privilégiez un coin bar maçonné.

Prévoyez aussi une pergola, pour protéger vos installations électriques, ainsi que des rangements, de l’éclairage, du mobilier de cuisine et éventuellement un store et des cloisons extérieurs. Attention, chaque aménagement supplémentaire augmente évidemment le budget de votre projet.

Le bon emplacement

Souhaitez-vous une cuisine toute ouverte, ouverte entre trois murs ou sous un auvent ? Le choix vous revient mais gardez en tête que certaines règles d’urbanisme seront à respecter, notamment la distance par rapport aux voisins. Pas question de les enfumer.

Pour trouver le bon emplacement, gardez également à l’esprit que votre cuisine doit être équipée en eau et électricité, pour les appareils et l’éclairage. Les canalisations doivent être enterrées et les prises doivent être étanches. Mieux vaut ne pas l’installer trop loin de votre habitation. On la place en général dans le prolongement de la maison, comme extension, ou autonome dans le jardin. L’emplacement idéal se situe donc à l’abri du vent, des regards indiscrets et de la pluie. D’où l’intérêt de la protéger avec une toiture.

Réaliser votre plan

Une fois les matériaux et l’emplacement choisis ainsi que les aménagements planifiés, dessinez le plan de votre cuisine. Pour l’espace nécessaire, prévoyez au minimum 10 à 15 m2. Vous disposerez ainsi d’un espace pratique mais aéré.

Sur un plan à l’échelle, testez différentes organisations et indiquez clairement l’emplacement de chaque élément :
murée, pergola, tables et chaises, barbecue, plan de travail, etc. Grâce à des cordeaux de traçage, reproduisez votre plan au sol pour vérifier s’il est techniquement réalisable ou non. Faites-vous accompagner par un paysagiste si besoin.

Déterminer son budget

L’étape la plus importante et souvent la plus douloureuse. C’est elle qui décidera des aménagements que vous pouvez vous permettre. Le budget dépend de plusieurs critères : les aménagements supplémentaires, l’équipement choisi, la surface de votre cuisine d’été et le recours ou non à un professionnel.

Pour le barbecue, vous trouverez toutes les gammes de prix allant du simple barbecue extérieur mobile au barbecue avec brûleurs à gaz, plan de travail et rangements. Pour vous aider à budgétiser votre projet, demandez un devis à un ou plusieurs professionnels. Gardez en tête que l’aménagement d’une cuisine d’été augmentera à terme la valeur de revente de votre maison.

Gaz, bois ou plancha ?

Pièce maîtresse de votre cuisine extérieure, le choix du barbecue ne doit pas être laissé au hasard. Le barbecue au charbon de bois a laissé place à un large choix de grillades. Les installations au gaz ou électriques rencontrent aujourd’hui un franc succès. Certains appareils sont même capables de griller, cuire à la vapeur, fumer et faire bouillir.

Plus délicat à faire fonctionner et avec sa cuisson aléatoire, le barbecue au bois ne fait plus autant d’adeptes qu’avant. Le barbecue au gaz et la plancha, plus simples d’utilisation, lui sont préférés. Un bouton suffit pour les allumer. Le risque d’incendie est également limité. Quant à la version électrique, elle est plus intéressante pour les terrasses que pour les jardins. A privilégier si vous aménagez une cuisine extérieure comme extension.

Choisir son barbecue

Plusieurs critères sont à prendre en compte au moment d’acheter votre barbecue. C’est le cas de la puissance des brûleurs, de la surface de cuisson et le poids de l’appareil. Les rangements prévus pour les outils et accessoires sont un véritable plus. Ils permettent de réduire vos allers-retours avec la cuisine.

Les matériaux utilisés ont aussi toute leur importance. Pour intégrer votre barbecue fixe à votre cuisine d’été, privilégiez la brique. De manière générale, choisissez un barbecue qui résiste aux intempéries ou que vous pouvez facilement mettre à l’abri.

3 options pour votre cuisine extérieure

1. Vous disposez d’un abri de jardin ou cabanon :

Le cas le plus simple : vous convertissez le bâtiment existant en cuisine. Vérifiez si la surface disponible est suffisante et si les raccordements nécessaires existent. Il vous suffira alors d’aménager votre cuisine.

  • Avantages : des économies en construction à réaliser et une meilleure intégration dans le jardin.

  • A réaliser : ouverture et extension éventuelle du bâti, éventuels raccordements eau/électricité.

2. Aménagement de la cuisine à côté de la piscine :

Faites appel à un spécialiste pour intégrer la cuisine à l’espace de baignade. Si elle est proche de la maison, aménagez-la comme extension. Sinon, prévoyez la construction d’un bâti. Ajoutez toilettes et douches à votre pool house pour un espace autonome.

  • Avantages : véritable espace à vivre à l’extérieur.

  • A réaliser : simple extension ou construction complète d’une cuisine avec raccordements et terrasse.

3. Aménagement d’une cuisine d’été mobile et polyvalente :

Aucune construction n’est nécessaire. Il vous suffit d’utiliser des barbecues, dessertes et mobilier d’extérieur mobiles équipés des accessoires nécessaires. Prévoyez tout de même un sol plat et régulier comme une terrasse avec une éventuelle pergola.

  • Avantages : installation rapide et facile, rangement durant l’hiver.

  • A réaliser : pose de terrasse et pergola, raccordements éventuels aux eaux usées.