Ca y est, la valse des merguez, côtelettes et autres chipolatas reprend, avec pour chef d’orchestre l’indétrônable barbecue ! Pour "grillader" joyeusement même par temps de vent, de pluie, ou sous un soleil brûlant, la bonne idée c’est la pergola ; la pergola dite "adossée" notamment, qui s’appuie sur une façade de votre maison et définit ainsi une nouvelle pièce de vie à l’extérieur.

Déclinée dans différents styles et matériaux, à mi-chemin entre le store banne enroulable et la véranda, à vous d’y créer votre univers en tenant compte de son utilité, des conditions climatiques de votre région, de l’espace dont vous disposez, et de la souplesse de votre banquier.
Si votre habitation est d’un style plutôt rustique, une pergola en bois s’accordera parfaitement. Abordable financièrement, ce matériau devra être traité régulièrement contre l’humidité et les insectes. Pour les climats venteux, le fer forgé sera plus robuste avec un soupçon de romantisme, mais attention, traitement antirouille régulier obligatoire. Le PVC, plus moderne, sera facile d’entretien mais fragile dans la durée. Une structure en aluminium ou inox bravera toutes les intempéries durant de longues années, mais l’investissement est plus élevé.

Et pour la toiture ? Vous pouvez opter pour un système de toile rétractable pour profiter à la carte de l’ombre ou du soleil. Malgré une solidité avérée, à éviter toutefois dans les régions exposées aux vents. Plus robuste, le toit vitré vous offrira des instants magiques pour dîner sous un ciel étoilé… mais moins fantastique niveau nettoyage. La palme revient à la pergola bioclimatique. Ses lames orientables résistent aux changements climatiques et peuvent s’automatiser en fonction de la météo. Mais avis de tempête sur votre chéquier…

Enfin, votre pergola risque de devenir votre pièce principale cet été, alors lampions, sofa, et barbecue bien sûr !… N’hésitez pas à l’aménager pour vous y sentir vraiment bien.

_________________
© Amandine Bégu