18 novembre 2019

L’entretien d’un jardin n’est pas une chose aisée, encore moins durant l’hiver. L’automne, saison des feuilles qui tombent, est idéale pour planter certaines espèces et variétés de fleurs. Une météo relativement clémente et humide permet une bonne croissance des plantes. Il est donc important d’adopter les bons gestes mais également de protéger votre jardin en vue des températures négatives qui approchent.  Profitez des semaines restantes avant l’arrivée du froid pour le préparer au mieux.

Préparer son jardin à l’hiver

L’automne est la saison privilégiée pour planter des arbustes, bulbes et autres vivaces dans son jardin. Diverses plantes ne supportent pas le froid extrême et ont besoin de la température plus clémente de l’automne. En ce qui concerne la plantation des bulbes, celle-ci s’effectue généralement au printemps. Cependant, en choisissant bien, il est possible d’étaler les floraisons sur presque toute l’année. Les colchiques, par exemple, fleurissent en automne, les glaïeuls s’épanouissent en été et les perce-neiges se développent en hiver. Il est préférable d’utiliser du compost organique pour favoriser leur développement. A noter que le drainage du sol est également un facteur important pour assurer la survie des bulbes (perce-neiges, par exemple). Pour un effet naturel réussi, jetez les bulbes à la volée et plantez-les où ils retombent.

Cette saison de l’année est également une saison charnière mais néanmoins idéale pour la plantation des plantes vivaces telles que les lys, les jonquilles ou les narcisses, dépendantes du soleil. La plantation de vivaces s’effectue de préférence en automne dans un sol préalablement préparé. Les arrosages doivent alors être réguliers, surtout les 3 premières années, pour assurer l’épanouissement de la plante.

Tailler et couper si nécessaire

De manière générale, il est recommandé de couper hors période de froid. Néanmoins, au début de l’hiver, il est possible de tailler les plantes les plus résistantes, comme les rosiers et des vivaces, qui peuvent restées belles jusqu’au début de l’automne. Il est conseillé de rabattre le feuillage flétri et jauni des vivaces au niveau du sol.

En ce qui concerne les plantes à floraison estivale, mieux vaut ne pas y toucher. Les fleurs d’hortensias ou les graminées, par exemple, ont besoin de leurs feuilles et peuvent attendre la fin de l’hiver pour leur « coupe ».  Il faut aussi savoir que les arbres à pépins se taillent quand ils ont perdu leur feuillaison alors que les arbres à noyaux se taillent « en vert ».

Hiverner les plantes les plus fragiles

Certaines plantes plus fragiles nécessitent d’être rentrées durant l’hiver tout en leur laissant une aération optimale suffisante. En revanche, pour les plus tenaces, il est possible de les laisser en plein air à condition de les protéger et d’avoir une météo plus ou moins douce.

Objectif Printemps

Afin de pouvoir profiter de son jardin à la fin de l’hiver, certains aménagements paysagistes sont à prévoir : rénovation d’une allée, préparation du terrain pour une pelouse, conception d’un potager, etc.  C’est aussi la période parfaite pour installer un bassin chez soi, de le mettre en eau et de le préparer pour le printemps. Enfin, même en hiver, veillez à prendre soin des oiseaux et autres petits individus de votre jardin en leur mettant à disposition de l’eau et de la nourriture, sous un petit abri.