08 OCTOBRE 2019

Les arnaques liées au dépannage à domicile sont monnaie courante au Luxembourg. Plusieurs foyers en ont au moins une fois fait l’amère expérience au cours des situations qui nécessitent de trouver un dépanneur dans l’urgence. C’est au moment de régler la facture qu’ils découvrent le pot aux roses !

Quand les plaintes s’accumulent

Problèmes de plomberie, de serrure, de chauffage ou d’électricité, ces petites pannes fréquemment rencontrées peuvent vite faire grimper la facture si vous ouvrez votre porte à n’importe quel artisan. La police Grand-ducale met régulièrement en garde les citoyens contre les escroqueries. Les plaintes concernent les arnaques au dépannage à domicile : elles ont augmenté de 7% l’an dernier selon le Centre européen des consommateurs (CEC) du Luxembourg. Ces plaintes concernent principalement les « coûts prohibitifs » des travaux réalisés, à la remise de devis après intervention, à la facturation de matériels non renseignés initialement et aux malfaçons.

Ces escrocs profitent des situations d’urgence et de la vulnérabilité du client, bloqué devant sa porte à minuit par exemple, ou d’une fuite d’eau chez lui. Une fois l’intervention entamée, ils mettront tout en œuvre pour vous facturer plus que nécessaire. Les méthodes utilisées par ces voyous sont de plus en plus agressives, et se traduisent par des menaces et des agressions verbales.

Bien sélectionner ses intervenants

Dans le cas d’un dépannage à domicile, si un contrat de prestation est proposé au client, ce dernier bénéficie d’un délai de
14 jours pour se rétracter. Par contre, s’il s’agit d’une prestation réalisée dans l’urgence, le droit de rétractation ne s’applique pas. Une faille dont se servent les prestataires pour abuser de la faiblesse ou de l’ignorance de leurs clients. Leur cible favorite est évidemment les personnes âgées. Le mieux est de rester vigilant et de bien choisir son intervenant, même en cas d’urgence.  
Privilégiez le conseil des proches ou faites appel à votre assureur pour qu’il vous envoie un artisan agréé. N’acceptez ou ne signez rien sur un coup de tête ! Demandez plusieurs devis chez différents prestataires pour comparer. Assurez-vous également que l’entreprise prestataire de services possède une adresse et dispose de toutes les mentions légales.

La précaution incontournable est celle du devis : il reste obligatoire, sauf situation d’urgence. Et même dans ce cas là, pour un déblocage de porte, l’urgence est de l’ouvrir, et non de procéder au remplacement de la serrure. Pour les soucis de clés, il n’est pas toujours nécessaire de casser une serrure, le changement du cylindre suffira. Le devis est le seul moyen pour justifier le temps passé et le coût horaire appliqué. En outre, il est recommandé de conserver les pièces défectueuses que plusieurs artisans s’empressent de glisser dans leur sacoche. En cas de conflit, elles permettront d’établir la pertinence de l’intervention.

Que faire en cas d’arnaque ?

Commencez par adresser un courrier recommandé à l’artisan pour réclamation et gardez une copie de la lettre. Si vos échanges ne débouchent pas à une solution consensuelle, saisissez le CEC. N’hésitez pas non plus à demander l’assistance d’une association de consommateurs. Si les démarches amiables échouent, passez au tribunal. En cas de problème, contactez la police au 113 ou sur son site www.police.lu.

 


  A LIRE AUSSI  

Demande de devis travaux : les pièges à éviter

Eviter les soucis lors d'un projet de rénovation complète