08 AVRIL 2019

Sauf pollution accidentelle, l’eau délivrée par le réseau est potable et soumise à de très stricts contrôles pour s’assurer de sa qualité. Elle fait néanmoins parfois l’objet de griefs quant à son petit arrière-goût indésirable et sa légère odeur de chlore, soit autant de raisons qui peuvent justifier de la filtrer pour la purifier et l’assainir avant consommation. Etat des lieux des moyens disponibles sur le marché pour s’équiper intelligemment.

Pourquoi l’eau du robinet n’est-elle parfois pas "bonne" ?

L’eau fournie par votre distributeur est issue des bassins de décantation, et sa provenance dépend directement de la localisation de votre logement et des ressources locales. Pour devenir propre à la consommation, elle subit une transformation lourde en passant par un processus complet de filtration et d’épuration.

L’eau arrive alors dans nos robinets un peu déséquilibrée, selon le degré des éléments et minéraux qu’elle contient : calcaire, chlore, nitrates, résidus de pesticides…

Les différents appareils pour une eau saine et pure

Si boire une eau brute et un peu calcaire n’est pas mauvais en soi pour la santé, certains préféreront la traiter en ayant recours à des systèmes de filtration domestiques qui pourront l’adoucir et la rendre plus acceptable au goût tout en supprimant les mauvaises odeurs.

Ces dispositifs, dont l’efficacité dépend avant tout du type de filtration, présentent aussi l’avantage de préserver les robinetteries, sanitaires et électroménagers du tartre, leur ennemi numéro un.

> Les filtres : branchés directement à l’extrémité des robinets ou sous l’évier, ils sont très simples à mettre en place et permettent de réaliser de belles économies sur vos factures, de l’ordre d’environ 30%. Equipés d’un filtre à charbon, ils sont particulièrement redoutables contre les métaux lourds, le chlore et certains pesticides.

> Les osmoseurs : à placer sur la robinetterie, ils sont composés de plusieurs filtres et garantissent une purification complète grâce à leur membrane poreuse. Leur entretien est peu contraignant (les filtres sont conçus pour ne devoir être remplacés qu’une seule fois par an), mais l’installation nécessite l’intervention d’un professionnel.

> Les adoucisseurs : avec ou sans sels, ils doivent être raccordés au réseau et réduisent la minéralisation de l’eau afin de la rendre plus douce et de diminuer les agressions dues au tartre.

Les appareils nomades : carafes filtrantes ou fontaines à eau, ils se sont démocratisés ces dernières années et remportent un franc succès de par leur simplicité d’utilisation et leur autonomie.

Ces équipements possédant tous leurs spécificités propres, ce sera en accord avec le professionnel qu’il vous faudra choisir lequel est le plus adapté à vos besoins quotidiens et à votre consommation.

Dans tous les cas, ils devront bénéficier d’une maintenance régulière pour ne pas perdre en efficacité : n’oubliez donc pas de convenir d’emblée d’un programme d’entretien au moment où vous ferez réaliser vos devis.