Dans certaines régions, il arrive que l’eau soit particulièrement calcaire, et donc la source de multiples problèmes, aussi bien en termes de confort, d’entretien ou de consommation. Pour remédier à ces désagréments, il est conseillé de faire installer un dispositif de traitement de l’eau. Dès lors, pourquoi ne pas envisager un système de traitement du calcaire par injection de CO2 ? On vous dit tout sur cette solution destinée à protéger vos tuyauteries et appareils, aussi bien de manière préventive que curative.

Une eau dure est une eau fortement chargée en magnésium et calcium, et donc en calcaire. Si cette eau reste potable, elle est pourtant source de petits problèmes quotidiens : surconsommation énergétique, diminution de la durée de vie des électroménagers, traces blanches présentes sur les éviers et robinets, assèchement de la peau, etc. Pour savoir si votre eau est particulièrement calcaire, la solution la plus simple est de vous adresser à votre distributeur d’eau ou à votre administration communale : l’un ou l’autre pourra vous fournir les résultats du dernier bulletin d’analyse effectué. Une eau sera qualifiée de dure à partir du moment où son TH (titre hydrotimétrique) est supérieur à 25°F.

Traiter l’eau grâce à des injections de CO2 alimentaire

Bonne nouvelle, ces problèmes liés au calcaire peuvent être traités. Comment ? Il existe pour cela diverses solutions. La plus répandue est l’adoucisseur au sel, qui appauvrit l’eau en calcium et en magnésium, et la charge en sodium. Néanmoins, cette solution présente de nombreux inconvénients : surconsommation d’eau, rejet de chlorures dans les eaux usées, nécessité de garder un point d’eau non traité au robinet pour l’eau de consommation, manipulation de sacs de sel, etc.
Parmi les autres solutions également envisageables, celle de l’osmoseur inverse, qui va filtrer les bactéries, pesticides et autres résidus qui parasitent le robinet. Si l’eau est purifiée, les osmoseurs sont en revanche très gourmands puisque, pour produire un litre d’eau purifié, il en faut entre 2 et 4 litres. Par ailleurs, avec ce type de système, l’eau est complètement déminéralisée et donc peu recommandée à la consommation. Enfin, il existe les systèmes électromagnétiques. Ces derniers sont écologiques et peu coûteux, mais leur efficacité est aléatoire.

Encore peu connu, le principe de l’injection de CO2 dans l’eau est à envisager. Son fonctionnement ? Le CO2, injecté dans l’eau de manière proportionnelle à son débit, va réagir au contact de l’eau, et se transformer en acide carbonique. Cela aura pour effet de faire baisser le pH de l’eau, et de solubiliser le calcaire (les carbonates de calcium et de magnésium sont transformés en bicarbonates, moins incrustants et 80 fois plus solubles). Le CO2 a le même effet que le vinaigre blanc sur le calcaire, mais en beaucoup plus doux et sans goût pour l’eau.
Installé au niveau de l’arrivée d’eau, et réglé en fonction de la dureté et du pH initial de l’eau, le système protège vos installations, électroménagers et canalisations. C’est le seul procédé du marché à avoir un effet curatif. Le calcaire déjà présent est ainsi solubilisé, et le tartre empêché de se déposer sur vos équipements.
En ce qui concerne le CO2 utilisé, celui-ci est de qualité alimentaire, et issu de captation au niveau de l’industrie. Il n’est en aucun cas nocif pour la santé puisqu’il s’agit du même CO2 que celui utilisé pour la fabrication des eaux pétillantes. Sans odeur et sans goût, le CO2 est ininflammable et non explosif. Il est conditionné dans des bouteilles de 10 kilos.

Économies et confort sont au rendez-vous

Vous vous demandez quel impact va avoir un système de traitement du calcaire par injection de CO2 dans votre quotidien ? Grâce à ce procédé, tous les minéraux de votre eau du robinet seront préservés. Rapidement, vous allez vous rendre compte que le confort de votre peau sera amélioré. En effet, le procédé baisse légèrement le pH de l’eau, l’amenant au plus proche de celui de la peau. Vos canalisations seront nettoyées du calcaire, et vos électroménagers vont retrouver leurs performances initiales et tomberont moins facilement en panne.
L’absence de tartre et de résistances encrassées vous fera également diminuer votre consommation d’énergie. Par exemple, l’eau utilisée demandera nettement moins de temps pour chauffer. Vous constaterez également que vous ne gaspillerez plus d’eau. Cerise sur le gâteau, le procédé utilisé ne rejette aucun polluant et ne comporte aucun risque bactérien, contrairement aux adoucisseurs au sel.

Convaincu ? Il vous reste à savoir que du côté de l’entretien, vous serez relativement tranquille puisque peu de maintenance est nécessaire, seule la bouteille de CO2 est à faire changer environ une fois par an. Pour ce qui est de l’installation, mieux vaut faire confiance à un professionnel qui, avec ses connaissances en plomberie, pourra vous procurer votre système de traitement du calcaire par injection de CO2 en un tour de main !