08 JANV. 2019

Vous en avez assez de planter des clous dans vos doigts plutôt que dans le mur ? Vous ne comprenez toujours pas pourquoi après avoir monté vos étagères ou tout autre meuble, il vous reste un clou ou une vis en main ? Ne cherchez plus ! Il semblerait qu’entre le bricolage et vous, ce ne soit pas une grande et belle histoire d’amour. La rupture s’annonce inévitable : mieux vaut donc arrêter les dégâts et laisser faire les professionnels. Ou alors prendre enfin de bonnes résolutions et s’y tenir. Et, si ce n’est pas de ne plus toucher à un marteau, au moins reconnaître que vous n’y connaissez pas grand chose et vous faire aider.

Ne s’improvise pas expert du bricolage qui veut ! La liste des choses à faire dans la maison s’allonge, et Monsieur ou Madame s’impatiente ? Si jusqu’à maintenant vos expériences dans le domaine relèvent plus de la catastrophe que de l’œuvre d’art, il est temps de prendre de bonnes résolutions. En voici quelques-unes qui devraient vous aider à vous mettre sur la bonne voie. Il ne reste plus qu’à se retrousser les manches.

1. De l’aide tu demanderas

La simple évocation du mot "travaux" vous donne des boutons ou des sueurs froides ? Le bricolage n’est pas votre tasse de thé ?
Rassurez-vous, tout espoir n’est pas perdu, même si vous êtes une catastrophe ambulante, avec deux mains gauches. Il n’y a pas de mal à demander de l’aide pour réaliser toute la liste des travaux qui vous attendent. Et si malgré tout vous gardez l’espoir de devenir un jour un as du bricolage et de vous transformer en Superman des travaux, il va falloir vous y mettre sérieusement.

Ne cherchez pas à tout résoudre vous-même. Vous êtes bloqué(e) ? Vous avez une (ou des tonnes de) question(s) ? Echangez avec d’autres bricoleurs du dimanche grâce aux plateformes collaboratives. Vous vous sentirez sûrement moins seul(e) dans votre malheur et pourrez échanger/emprunter du matériel.

2. Se former tu devras

Il est temps de devenir autonome ! On commence par regarder 2-3 vidéos de tutos sur Internet entre deux séries, on feuillette plusieurs revues spécialisées pour dénicher quelques astuces et conseils. Et si la cause semble désespérée et que la remise à niveau s’annonce plus importante que prévue, on se décide à prendre des cours qui seront jugés bien nécessaires par votre entourage.

Ces sessions vous permettront d’utiliser des outils et d’apprendre comment effectuer certains travaux de réparation sans risquer de blesser quelqu’un ou de faire des trous dans les murs. Mesdames, vous souhaitez montrer que le bricolage est aussi une histoire de femmes et briser les clichés de la demoiselle en détresse ? Des cours vous sont spécialement dédiés. De quoi montrer votre savoir faire et faire taire les mauvaises langues.

3. Se lancer tu oseras

Un cadre à fixer, un mur à peindre, un parquet à remplacer. Qu’on se le dise, les travaux de bricolage ne vont pas se faire tout seuls, même si vous l’espériez secrètement. Comme beaucoup de bricoleurs du dimanche, par manque de motivation et d’envie, on repousse, on repousse et au final rien ne se passe. Adepte de la procrastination, il est temps de s’activer. Si vous voulez que vos travaux soient réalisés, il va falloir vous y mettre. Lancez-vous, prenez le taureau par les cornes et arrêtez de remettre à demain ce qui doit être fait. Ne vous contentez plus du rôle d’inspecteur des travaux finis, devenez acteur du changement.

Toujours pas convaincu ? En réalisant vous-même certains travaux de bricolage, vous réaliserez quelques économies. De quoi vous faire plaisir sans vous ruiner.  

4. Par de petits travaux tu commenceras

Ne mettons pas la charrue avant les bœufs. Ne vous attendez pas après quelques cours à vous lancer dans la rénovation totale de votre salle de bains ou dans la mise en conformité de votre circuit électrique. Chaque chose en son temps, les miracles n’existent pas en bricolage.

On ne s’emballe donc pas et on commence par ce qui est dans nos cordes. Pour le reste, on met sa fierté de côté et on laisse faire les professionnels. La sécurité a un prix. Votre famille vous en remerciera.

5. Tes outils tu rangeras

On oublie l’excuse habituelle du manque de matériel ou des outils qu’on ne retrouve plus pour ne rien réparer.  On arrête de déranger ses voisins pour leur emprunter leur trousse à outils à chaque fois que l’envie nous prend de percer des trous. On établit la liste des outils dont on a besoin, uniquement, et on s’équipe en conséquence. Pas question de s’emballer. Gardez en tête que vous êtes encore loin d’être un expert. Il n’est pas nécessaire de vouloir acheter le dernier joujou à la mode et d’avoir la machine dernier cri quand on apprend seulement à se servir d’une visseuse.

On se crée aussi un atelier, même petit, et surtout on range ! Un véritable repère où chaque chose est à sa place pour retrouver plus facilement tournevis, marteaux, pinces et perceuse au moment fatidique. On évite également d’envahir tout le garage avec nos outils manuels ou électriques, sous peine de déclencher une crise avec sa moitié.

6. De la bonne volonté tu mettras

Ne voyez plus les travaux comme une corvée mais comme un moment ludique et agréable pour montrer tout votre savoir-faire et enfin produire quelque chose avec vos mains. Des travaux à réaliser, il y en aura toujours. Autant le prendre du bon côté. Faites fonctionner votre âme d’artiste et laisser libre cours à votre imagination, sans en abuser tout de même.

Pensez à la satisfaction une fois la tâche terminée et à la fierté pour vous de dire : "Je l’ai fait moi-même", vous qui jusqu’alors ne saviez rien faire de vos dix doigts. Une satisfaction personnelle pour vous et un soulagement pour les autres de voir les travaux enfin finis.

7. Sur la sécurité tu miseras

Malgré tout l’enthousiasme dont on vous sait maintenant capable, n’oubliez pas de veiller à la sécurité quand vous vous adonnez à votre nouvelle passion. Un accident est vite arrivé, surtout quand on est maladroit et qu’on débute. Veillez à prendre toutes les précautions nécessaires, pour vous, mais aussi pour tous ceux qui se trouvent à proximité.

Cela vaut bien sûr aussi bien pour votre femme ou votre mari que pour votre chien ou votre poisson rouge. Ne négligez pas le casque, par exemple. En plus de vous protéger, il vous donnera fière allure.

8. Un planning tu prévoiras

La clé pour des travaux réussis, c’est de la maîtrise, des bons outils mais également le timing. L’idéal étant bien évidemment de réunir les trois.

Qu’ils soient faits par vous ou par des professionnels, les travaux doivent être planifiés avec un minimum de bon sens. Si certains sont à réaliser régulièrement, d’autres ne doivent être effectués qu’une seule fois, mais au bon moment. N’attendez pas l’arrivée de l’hiver et de la neige pour prévoir l’aménagement de votre terrasse. Idem pour l’entretien de votre toiture. Quant à la peinture intérieure, évitez les périodes de canicule.

Priorisez également vos travaux. Certains ne peuvent pas attendre, alors que d’autres sont fantaisistes. Il y a par exemple peu de chances qu’accrocher un cadre ou construire votre mobilier de jardin soit plus urgent que de tapisser la chambre de votre enfant à naître ou de réparer votre radiateur. Réfléchissez-y ! Vos priorités et vos envies ne feront peut-être pas bon ménage.

9. Ton budget tu établiras

Pensez également à vos finances. Il est bien beau de vouloir vous lancer dans des travaux de bricolage en tous genres quand la motivation a enfin pointé le bout de son nez. Mais si c’est pour vous retrouver sur la paille à la fin, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Etablissez un budget en lien avec vos priorités et chiffrez le coût et le temps nécessaire. Si vous faites appel à un expert, cela vous coûtera évidemment un peu plus cher.

10. Ecologie tu penseras

Quitte à vous lancer dans la merveilleuse aventure du bricolage et faire votre bonne action, autant faire d’une pierre deux coups et penser aussi à la planète. Vous comptez remplacer votre système de chauffage, d’éclairage ou isoler votre maison ?

Soyez malin, optez pour les énergies renouvelables. Chauffage solaire ou poêle à pellets, éclairage LED... Changez vos habitudes et devenez un bricoleur écoresponsable. Vous serez récompensé de bien des manières. N’attendez plus pour vous mettre au green.

11. En famille tu travailleras

Maintenant que vous maîtrisez les bases du bricolage, faites-en profiter votre famille en les mettant à contribution. Il n’y a pas de raison que vous soyez le seul à mettre la main à la pâte. Ce serait dommage de ne pas leur transmettre un peu de votre savoir et de vos compétences. Partagez votre expérience avec vos enfants et initiez-les aux joies du bricolage.

Dix travaux à réaliser soi-même

Maintenant que vous maniez les outils comme personne et que vous dégainez votre visseuse-dévisseuse plus vite que votre ombre, il est temps de montrer l’étendue de vos talents et d’épater la galerie. Voici dix travaux faciles à réaliser chez vous.

1. Rafraîchir ses murs : avec de la peinture ou du papier peint, mettez de la couleur et de la bonne humeur.
2. Créer des rangements : quelques planches et vis, et le tour est joué. Pensez récup’ et utilisez par exemple vos vieilles caisses de vin.
3. Fabriquer son mobilier de jardin : table basse, fauteuil, faites preuve d’imagination et avec quelques palettes en bois, vous ferez des miracles.
4. Customiser son escalier : offrez-lui une seconde jeunesse avec un peu de couleur et des motifs imprimés à coller.
5. Remplacer ses carrelages : avec les carrelages adhésifs, imitez à la perfection les plus beaux matériaux sans vous ruiner.
6. Construire son dressing : de quoi faire plaisir à Madame et mettre à profit vos compétences.
7. Remplacer prises et interrupteurs : une fois le courant coupé, il ne vous faut que quelques minutes.
8. Poser du parquet flottant : facile à installer et à encastrer, un jeu d’enfant pour l’expert que vous êtes.
9. Réparer une fuite : terminé le bruit désagréable des gouttes qui tombent une à une et l’eau qui fuit dans tous les sens.
10. Changer ses luminaires : pas besoin d’être un génie pour installer une suspension.