Le mot de Monsieur de Bourgmestre

Dans le cadre des élections communales du 8 octobre 2017, le Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région a lancé la campagne d’information et de sensibilisation "je peux voter" à l’attention des étrangers en vue de leur inscription sur les listes électorales, campagne qui est coordonnée par l’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (OLAI). A cet effet, une soirée d’information publique aura lieu le 4 mai au Centre Nicolas Braun.

Soucieux de renforcer sa présence sur le territoire de notre commune et d’accroître la sécurité de nos habitants, le commissariat de proximité de Hesperange va non seulement élargir ses heures d’ouverture mais également organiser des patrouilles plus régulières.
Avec l’arrivée du printemps, nous attachons toujours une grande importance à débarrasser la nature des rudesses de l’hiver et de préparer nos espaces verts à accueillir les premiers rayons de soleil. Comme de coutume, nous avons procédé au grand nettoyage de printemps le samedi 18 mars sur l’ensemble du territoire de la commune. Le même jour, nous avons présenté pour la première fois notre programme Emil : Emwelt, mobibilitéit, interaktiv a lokal. Dans notre hall jardinage à Itzig, toute une série d’ateliers, de stands d’information et d’activités autour des thèmes de l’environnement et de la mobilité a été proposée.
Afin de procéder à une gestion écologique des déchets dans les résidences, CCN S.A. propose aux résidences l’aménagement d’une station de collecte des déchets afin de réduire fortement les quantités de déchets résiduels en collectant séparément et en valorisant différents produits.

Encadrer les jeunes, les motiver, être à leur côté et les accompagner vers un emploi : voilà quelques devoirs du Jugendtreff Hesper qui fait un travail exemplaire en organisant des actions telles "Lets work", "däi Potential fir däi Beruf", "Car Wash" et la "Nuit des Sports".
Le 6 mai, la 2e édition du Andy Schleck Challenge ravira pendant près de 6 heures les amateurs de mountainbike. Tous les bénéfices de cette manifestation seront reversés à une oeuvre de bienfaisance.

Dès les 12 mai débuteront les animations dans notre parc communal avec les divers concerts organisés dans le cadre du Hesper Kultursummer. Vu le grand succès remporté au cours des deux premières éditions, nous organiserons ensemble avec notre partenaire « Ambiance Jardin Asbl » l’exposition du même nom du 19 au 21 mai dans notre parc communal. A côté de la vente de plantes et de décorations de jardins, il y aura de nombreux ateliers autour du thème du jardinage ainsi que des animations pour petits et grands.
Le 3 juin, notre Beach Club, avec son nouveau chalet permanent, ouvrira de nouveau ses portes pour le plus grand plaisir des petits et des grands. A partir du 6 juin, l’exposition Nily, 22 sculptures d’hippopotames géantes peintes et décorées par divers artistes viendront décorer notre parc communal.

Un beau programme en perspective…


Marc Lies, Bourgmestre de Hesperange

 

*************

 

La commune se présente

La commune de Hesperange se compose des localités de Hesperange, Alzingen, Fentange, Howald et Itzig et se situe à 5 km au sud de la capitale, aux bords de l’Alzette. Les ruines d’un manoir féodal dominent la localité.
À cheval entre urbanisation et ruralité, elle offre une alternance de campagne, de zones d’habitation et de zones industrielles. De nombreux espaces verts ponctuent les agglomérations. Hesperange jouit de nombreux atouts – une localisation stratégique, à proximité de la capitale, des connexions directes aux principaux axes autoroutiers, des zones industrielles très dynamiques tandis que la population est en constante augmentation. Chaque jour, le centre de Hesperange est traversé en moyenne par 20.000 véhicules, avec un grand afflux de navetteurs venant de France, du sud-est du pays et du pays de la Sarre.

Plusieurs projets sont en chantier afin d’allier croissance et qualité de vie des habitants : le contournement de Hesperange, l’aménagement d’un véritable centre-ville et le renforcement des transports publics.

Son histoire

En aval du pont de l’Alzette actuel on découvre les fondations d’un pont sur le tracé d’un "diverticulum" reliant deux voies romaines en direction de Trèves. Après l’occupation définitive par les Francs et plus tard la fondation de l’abbaye d’Echternach (698), le site de Hesperange devenait bientôt domaine de celle-ci. L’historien Alexandre Wiltheim découvrit un acte daté de 867, où apparut le nom de "Hasmaringa". Sous les premiers comtes de Luxembourg la localité figure parmi les possessions de l’abbaye d’Altmünster (Luxembourg). Les seigneurs de Rodemack, vassaux puissants des comtes de Luxembourg et fournissant cinq gouverneurs au comté, érigeaient la seigneurie de Hesperange, et le château-fort de Luxembourg eut vers 1300 comme avant-poste le manoir de Hesperange.

Gérard de Rodemack, prenant parti contre Maximilien d’Autriche, héritier des Pays-Bas bourguignons, fut déclaré félon. Son manoir fut démantelé partiellement en 1480 et deux ans plus tard davantage. L’empereur Maximilien octroyait les possessions de Gérard à son cousin le margrave Christophe de Bade pour ses services considérables. Au 17e siècle la forteresse de Luxembourg allait succomber aux convoitises de Louis XIV, roi de France. Le 23 juin 1682, 1400 cavaliers français campaient aux environs de Hesperange sous le commandement du marquis de Lambert. L’hôpital militaire entre Hesperange et Alzingen hébergeait momentanément plus de 1000 blessés.

Pendant la domination autrichienne 1714-1795, la seigneurie de Hesperange restait de fait française jusqu’au traité de Versailles de 1769, ce qui nous valut un nouveau pont sur l’Alzette et une diligence postale régulière entre Luxembourg et Thionville. Peu après la reddition de Luxembourg aux Républicains français en 1795, le dernier seigneur féodal de Hesperange, le margrave Charles-Frédéric de Bade-Durlach, vendit ses possessions à l’Etat français. Dans le nouveau "Département des Forêts" existait de 1795 à 1802 un canton de Hesperange, comprenant les communes rurales autour de la ville de Luxembourg, et doté d’une justice de paix. Hesperange et Itzig formaient une
"agence", remplacée après 1799 par la création d’une "commune".

Sous la dynastie hollandaise, Hesperange fut promu paroisse (1849), dépendant auparavant du desservant d’Itzig. La seconde moitié du siècle vit l’éclosion de la vie économique et culturelle. Le chemin de fer vicinal ("Jangeli") mis en service en 1882 entre Luxembourg-Hesperange et Remich ne fut remplacé qu’en 1955 par un service d’autobus. Période de privations et de famine pendant la guerre 1914-1918 sous l’occupation allemande. Quelques mois après les festivités commémorant le centenaire de l’indépendance du pays, la commune de Hesperange subit de 1940 à 1944 la deuxième occupation par les Allemands. Ils incorporaient Hesperange-Howald, Fentange et Alzingen à la municipalité de Luxembourg.

La commune de Hesperange vécut un essor prestigieux après les multiples épreuves de la deuxième guerre mondiale (la population de quelque 3500 approchant entre-temps les 14000). Cet élan surtout économique était largement stimulé au fur et à mesure par la promulgation des zones industrielles et commerciales, ensuite par le développement énergique du système autoroutier autour de la capitale. Citons la bretelle d’autoroute à l’ouest (1976), l’autoroute vers Thionville (après 1981) et finalement celle du Contournement Est avec le pont haubané Victor Bodson (1994).

La mairie du Centre Civique (1962) au milieu du complexe scolaire, avec salle de fêtes, ne correspondant plus aux exigences croissantes de l’infrastructure communale, il fallait promulguer la construction de la troisième mairie consécutive (1992), après la démolition de l’ancien
"Urbéngsschlass". Elle est mise en valeur par un parc public de 13 ha.


CHIFFRES CLES

Nombre d’habitants : 14 955 personnes
Luxembourgeois : 46,05 %
Français : 13,42 %
Portugais : 9,76 %
Italiens : 6,15 %
Belges : 3,84 %
Allemands : 2,83 %
Espagnols : 1,56%
Autres : 16,39%

Superficie : 27,22 km2 (soit 1,05% du pays)
Etendue des bois : 311 ha
Superficie des près et terres labourables : 57 ha
Altitude : min. 255 m - max. 334 m
Voirie : voirie vicinale 35 km -  voirie rurale 10 km


INFOS PRATIQUES

Administration Communale de Hesperange
474, route de Thionville  L-5886 Hesperange
Tél. :  36 08 08 - 1
Adresse postale : BP 10 L-5801 Hesperange

Heures d’ouverture :
Du lundi au vendredi : de 07h45 à 11h45 et de 13h30 à 17h00 (mercredi jusqu’à 18h00)

Plus d'infos :
www.hesperange.lu        
www.facebook.com/Administration-Communale-de-Hesperange