Le mot de Monsieur le Bourgmestre

La commune de Sanem a longtemps été dans l’ombre de ses voisines, depuis peu cependant, nous réalisons un effort considérable pour nous établir durablement comme valeur sûre du sud du Luxembourg.
Avec ses plus de 24 kilomètres carrés, la commune de Sanem – qui se compose des localités de Sanem, de Belvaux, d’Ehlerange et de Soleuvre – n’est pas seulement la plus grande commune en termes de surface du canton d’Esch, mais a également pu accueillir récemment le 16.000e habitant dans son bureau de population.

Une des raisons principales de cette croissance constante est évidemment le quartier dynamique Belval, où ne se créent pas uniquement de nombreux logements pour familles et étudiants, mais où est également domicilié l’unique CIPA sous direction communale, la « Résidence op der Waassertrap ». Un complexe scolaire incluant les infrastructures sportives nécessaires continuera à rendre Belval encore plus attractif à l’avenir.

Vivre à Sanem signifie aussi faire partie d’une population diversifiée, active et engagée. Non seulement la vie associative locale très active en témoigne, mais également le fait que quatre-vingt-dix-neuf nationalités vivent ensemble à Sanem dans une admirable harmonie et profitent des nombreuses commodités communales.
Chacun trouvera chaussure à son pied, que ce soit en parfaite détente autour du « Gaalgebierg » de Belvaux récemment aménagé ou dans le jardin du château de Sanem, lors d’un bon concert à l’Artikuss ou d’une visite des archives locales au sein de la maison de la culture et de l’histoire « A Gadder ».

La commune de Sanem est par ailleurs aussi connue pour la diversité de son offre gastronomique proposant une cuisine diversifiée d’ici et d’ailleurs, ainsi que pour la convivialité de ses nombreux cafés, bars et restaurants.
Mais Sanem n’est pas seulement une agglomération en plein développement économique, créatrice d’emplois. C’est aussi une commune qui propose à ses habitants une offre complète et diversifiée en termes de sports, culture et loisirs.

Georges Engel, Bourgmestre de Sanem.

**********

La commune se présente
Histoire

Si la population vivait autrefois principalement de l’agriculture, la découverte du minerai à haute teneur en fer vers le milieu du 19e siècle a tout changé. La ligne de chemin de fer Esch-Pétange, inaugurée en 1873, contribue grandement au développement de l’exploitation du minerai. La commune de Sanem vit alors la mutation d’une commune agraire en une agglomération dominée par l’industrie sidérurgique. C’est à cette même époque que la population se transforme également avec l’arrivée de travailleurs étrangers venus chercher leur bonheur dans cette nouvelle industrie.

Suite aux différentes incertitudes dans la sidérurgie, la commune de Sanem, en collaboration avec le gouvernement luxembourgeois, mise sur la diversification. Progressivement, petites et moyennes industries s’installent aux côtés des sites sidérurgiques. C’est ainsi que les communes d’Esch-sur-Alzette, de Mondercange et Sanem créent en 1993 un syndicat de commune pour la création, l’aménagement, la promotion et l’exploitation d’une zone d’activités économiques à caractère régional à Ehlerange.

Sur une surface de 46 hectares, plus de 70 entreprises, principalement du domaine de l’artisanat, y emploient 1.700 personnes. Quant à la zone d’activités communale " Um Woeller " à Soleuvre, 25 firmes commerciales et artisanales s’y établissent sur une surface de sept hectares. Signalons encore que la commune de Sanem jouxte les zones industrielles à caractère national " Gadderscheier " et " Hanebësch " et offre ainsi de nombreuses possibilités d’emplois de proximité.

Artikuss – " Hei spillt d’Musek "

En septembre prochain, le KUSS – KUltur, Sport, Scheierhaff – fêtera son troisième anniversaire. Ce bijou a toutefois déjà trouvé sa place dans le coeur des habitants et des visiteurs de l’extérieur.

Il y a encore quelques années, quand la nouvelle se répandait qu’un grand complexe de concert et de culture devait voir le jour à Sanem et plus précisément au Scheierhaff à Soleuvre, nombre de voix critiques se sont élevées pour contester le fait que la commune aurait besoin d’un tel investissement, au vu de la concurrence avoisinante et du nombre restreint des habitants. Au jour d’aujourd’hui, on ne saurait qu’affirmer que le KUSS et surtout sa vedette, l’Artikuss, font partie intégrante de l’environnement culturel et sportif régional.  

L’atout majeur de cette salle de quelques 800 m2 est, outre son équipement technique de la plus grande modernité, son immense adaptabilité et flexibilité. Une tribune mobile permet facilement d’accueillir entre 200 et 700 spectateurs et, par conséquent, donne à chaque manifestation le cadre adéquat. Plus de 500 convives peuvent d’ailleurs s’installer sur 64 tables lors d’un banquet. Tandis que les associations et sociétés extérieures sont évidemment les bienvenues dans l’Artikuss, des manifestations privées ne sauraient être tolérées.

Pour ce qui est de la programmation culturelle, il a été retenu à Sanem de se concentrer principalement et de façon délibérée sur le volet « a cappella , le chant et la musique des cuivres, sans oublier, bien évidemment, les événements organisés par les nombreuses associations locales. Un concept qui a connu un succès certain et qui sera poursuivi à l’avenir.

La zone récréative du Gaalgebierg

Le « Gaalgebierg  de Belvaux a été complètement rénové et assaini ces deux dernières années et se présente sous son meilleur jour depuis l’été dernier. Que ce soit l’unique et immense tour d’escalade avec son double toboggan, les innombrables balançoires, les espaces barbecue nouvellement aménagés ou encore le terrain de beach-volleyball, cette nouvelle zone récréative est garante de jeu et d’amusement pour la famille entière.

Une piste Pumptrack à Belvaux

Depuis 2014, on peut trouver une piste spectaculaire de Pumptrack à côté de l’école Belvaux-Poste.
Le circuit truffé de nombreuses vagues, de virages inclinés et de bosses, attire les adeptes courageux du mountainbike de tous les âges. Equipés de tous les dispositifs de sécurité nécessaire, ils feront monter la vitesse du vélo sans pédaler, mais en poussant leur corps vers le haut.

Maison de la culture et de l’histoire " A Gadder "

Plongez dans l’histoire passionnante et pleine d’événements de la commune de Sanem.
La maison de la culture et de l’histoire " A Gadder " n’abrite pas seulement des archives volumineuses, mais dispose également de pièces d’exposition uniques qui traitent notamment du passé industriel, du cheminement du château de Sanem ou de l’histoire de la commune au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

CHIFFRES CLES

Nombre d'habitants : 16 195 personnes, dont 99  nationalités différentes
Superficie : 24,2 km
Etendue des bois : 324 ha
Superficie des près et terres labourables : 91,3 ares
Atlitude : max 421,6 m (Zolwerknapp)
Voirie : voirie vicinale 66,8 km, voirie rurale 25,2 km

INFOS PRATIQUES

Administration communale de Sanem
60, rue de la Poste
L-4477 Belvaux
B.P. 74
L-4401 Belvaux
Tél: 59 30 75
mail@sanem.lu
Réception: 59 30 75 - 1

Bureau des bâtisses : 59 30 75 - 634
Bureau de la population : 59 30 75 - 667
État civil : 59 30 75 – 639
Facturation : 59 30 75 - 629
Recette : 59 30 75 - 637
Secrétariat : 59 30 75 – 606
Service Scolaire : 59 30 75 – 628

Horaires d’ouverture : 
Lundi : 8h30 – 11h30 / 13h30 – 16h00
Mardi : 7h15 – 11h30 / 13h30 – 16h00
Mercredi : 8h30 – 11h30 / 13h30 – 18h00
Jeudi : 8h30 – 11h30 / 13h30 – 16h00
Vendredi : 8h30 – 11h30 / 13h30 – 16h00

Plus d’infos :
www.sanem.lu
www.facebook.com/communedesanem