La cuisine, ce lieu de passage obligatoire pour chacun. Ne serait-ce que pour y prendre un café ou ouvrir furtivement le frigo. Qui n’a jamais pesté après s’être cogné contre un meuble ou à cause du manque de place pour cuisiner ? Pour être agréable à vivre, une cuisine doit être pratique, fonctionnelle et bien pensée, qu’elle soit petite ou grande. Vous souhaitez transformer votre cuisine pour vous y sentir mieux ou cherchez des idées pour l’aménagement de votre toute nouvelle cuisine ? Voici quelques astuces qui vous inspireront une cuisine optimisée.

La cuisine est le lieu de convivialité par excellence, un lieu de vie à part entière. On y prépare des repas pour toute la famille, on y prend son petit déjeuner, on s’y retrouve pour discuter de sa journée. Mais mal agencée, la cuisine peut devenir un enfer où tout le monde se marche sur les pieds, où l’on manque d’espace, bref une pièce dans laquelle il ne fait plus bon vivre. La cuisine idéale doit non seulement correspondre à vos habitudes mais également à votre manière de cuisiner et à vos goûts.

Entrée en matière : une règle à mémoriser

La circulation dans l’espace a un impact direct sur la fonctionnalité de votre cuisine. Pour atteindre un résultat optimal, vous devez garder en tête une règle bien connue des cuisinistes : le triangle d’activité.

Son principe ? Les trois principaux pôles, à savoir le stockage (frigo et placards), la préparation/cuisson (plan de travail et plaques) et le lavage, doivent former un triangle. Tout doit y être à portée de main. Cette règle peut se montrer plus difficile à respecter dans une petite cuisine qui impose son lot de contraintes en matière d’aménagement.

Quelle que soit la taille de votre cuisine, son implantation dépendra directement de sa configuration. Une cuisine tout en longueur (en forme de I) impliquera une implantation linéaire où les trois pôles seront côte à côte. Si l’implantation de votre cuisine est parallèle (deux plans face à face), dans une cuisine large par exemple, il sera possible de respecter la règle du triangle. Les implantations en L ou U sont choisies selon la forme de base de la cuisine.

1. Une cuisine XS

Vous pensez que créer une cuisine fonctionnelle et agréable dans un espace exigu est irréalisable ? Faux. Il est tout à fait possible d’aménager intelligemment une petite cuisine, avec un peu de créativité et d’imagination. Le maitre-mot, c’est l’optimisation de l’espace. Pas question d’encombrer son coin cuisine avec des objets inutiles, l’aménagement doit être pratique : rangement toute hauteur, mobilier modulable...

Et si vous vivez dans un studio ou appartement sous les combles, n’ayez crainte des poutres, du toit ou des lucarnes. Choisissez des équipements au format mini, une table et des chaises hautes (voire un ilot central quand c’est possible), des étagères murales ou placards en hauteur ou encore une cuisine d’angle. En optant pour du blanc, vous aurez une impression de volumes plus grands.

2. Une option originale

L’idée peut faire sourire et pourtant… Les cuisines dans le couloir commencent à attirer. Cette solution qui entend optimiser l’espace n’est toutefois pas indiquée pour tous, elle dépend de la configuration du logement.

En U, en I ou en L, votre cuisine peut investir des lieux surprenants avec quelques avantages à la clé comme par exemple des coûts de travaux réduits, une pièce qui semble agrandie et un espace optimisé.  

3. Exploiter chaque m2

A moins d’avoir une très grande cuisine, chaque m² est compté et doit être exploité et équipé au mieux pour gagner de la place.

Agencez vos meubles de manière à ne délaisser aucun angle. Vous augmenterez votre surface de rangement par la même occasion. Prolongez par exemple votre plan de travail en bureau ou espace de rangement et vous gagnerez déjà pas mal d’espace. Certaines marques, spécialistes des meubles d’angle, garantissent une structure permettant d’accéder à l’ensemble du contenu des plateaux qui peuvent sortir complètement du meuble ou coulisser.

4. Une table intelligente

La table de cuisine est un élément important de la pièce, symbole de la convivialité. Comment faire alors quand on manque de place ? Installer une table escamotable est une solution ingénieuse. Une fois le repas terminé, elle disparait et libère le passage.

Il vous suffit soit d’opter pour un meuble avec table escamotable, soit de choisir un tiroir malin qui dissimulera une surface de plan de travail. Ajoutez-y des chaises pliantes et le tour est joué. Attention toutefois au choix de vos assises. Ce mobilier n’est pas qu'un simple accessoire de décoration, il doit également être confortable.

5. Rangements et placards en hauteur

Pour gagner de l’espace, optez pour des rangements en hauteur. Les placards en hauteur permettront de dégager de l’espace au sol tout en donnant une sensation de volume. Une solution efficace, pour autant que ces rangements restent accessibles.

L’idéal serait d’alterner des meubles colonnes avec des meubles hauts associés à des meubles bas, légèrement plus profonds. Pour aller encore plus loin, dites adieu aux meubles avec portes battantes qui vous font perdre de la place et vous gênent. Optez plutôt pour des portes coulissantes ou rideaux coulissants, éventuellement sans poignées et sans contact. Si un meuble haut ne rentre pas dans votre cuisine, pensez aux étagères murales.

Si vous préférez exploiter chaque m2, utilisez par exemple vos plinthes comme espace de rangement. Laissées libres, elles peuvent accueillir vos torchons, tabliers ou services en y installant des tiroirs sur roulettes. L’accès y étant plus difficile, placez-y des accessoires que vous ne devez pas utiliser tous les jours.

6. Des agencements malins

Pour qu’une cuisine soit fonctionnelle et pratique, tout doit être à disposition. Cela est encore plus vrai pour les petites cuisines. Vous ne savez pas où ranger vos ustensiles ? Exploitez tout l’espace disponible en utilisant votre mur par exemple. Installez une barre de crédence qui accueillera vos ustensiles et casseroles.

Pour ne pas vous encombrer de multiprises et branchements en tous genres, optez pour des éléments escamotables et rétractables qui disparaissent dans votre plan de travail. Si votre plaque de cuisson se trouve à proximité immédiate d’une fenêtre ou d’une pièce particulièrement bien ventilée, vous pouvez vous passer d’une hotte.

7. Des appareils XXS

Pour éviter d’être rapidement encombré dans votre cuisine, voyez petit et minimaliste. Mini cafetière, grille-pains... Faites de la place sur votre plan de travail et dans vos placards. En choisissant des appareils encastrables et/ou multifonctions, vous gagnerez de l’espace.

Peu importe la taille de votre cuisine, essayez au maximum d’éloigner l’eau de l’électricité et les sources de chaleur des sources froides. En répartissant ces points fonctionnels, vous libérerez de l’espace pour le rangement et la préparation.

8. Un îlot tout en un

Si la taille de votre cuisine le permet, installez-y un îlot. En plus de donner une impression de grandeur à votre pièce, l’îlot est multifonctionnel et vous permet un gain de place.

À la fois table, plan de travail, espace de cuisson ou de rangement, ce symbole de convivialité s’adapte à vos besoins et vous offre une multitude de possibilités. Il s’adapte également parfaitement aux cuisines ouvertes sur le séjour, pour une sensation d’amplitude.

9. Un éclairage mixte

Tout le monde n’y pense pas forcément, mais une cuisine fonctionnelle et agréable a besoin d’un éclairage qui l’est tout autant. Pour cela, il est parfois nécessaire de mélanger les sources de lumière. Si la lumière naturelle est particulièrement importante pour rendre la pièce agréable, n’hésitez pas à la compléter par un éclairage direct sous forme de spots orientales, suspensions sous les meubles hauts et de lumières au niveau de la crédence. L’éclairage de type indirect, sous formes de tubes ou leds, s’intègre très bien dans les faux plafonds.

L’éclairage doit donc être aussi confortable que possible et mettre l’accent sur certains points de la pièce comme le plan de travail ou l’évier. Votre cuisine n’en paraitra que plus grande.

10. Des matériaux simples d’entretien

Obtenir une cuisine fonctionnelle et agréable passe également par le choix des matériaux. Qui dit cuisine dit usage fréquent et nettoyage qui l’est tout autant.

Privilégiez des matériaux faciles à nettoyer pour ne pas transformer cette tâche en corvée. Il existe bien évidemment des solutions pour tous les budgets.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 erreurs à ne pas commettre dans l’aménagement d’une cuisine

1. Ne pas réfléchir à son projet : plus votre cuisine est petite, plus il faut planifier. Il faut rationnaliser chaque m2 et le choix de vos équipements.

2. Privilégier l’électroménager au détriment des rangements : vu l’espace dont vous disposez, optez pour l’électroménager que vous utiliserez au quotidien.

3. Trop réduire l’espace de circulation : laissez au moins 80cm pour circuler d’un côté à l’autre confortablement.

4. Choisir de l’électroménager en pose libre : l’électroménager intégré est plus compact et donne une impression d’espace grâce à un même revêtement.

5. Préférer les colonnes de rangement fermées aux rangements hauts et bas : inadaptées pour les petites cuisines selon certains, elles réduisent la surface du plan de travail.

6. Utiliser trop de surfaces mates : les solutions laquées ou satinées vont accrocher la lumière et augmenter la sensation d’espace.

7. Choisir un sol inadapté : les traces d’usure et tâches seront moins visibles sur un sol foncé et facile d’entretien (carrelage ou PVC).

8. Laisser un angle inexploité : on mixe les éléments standards et sur mesure pour ne pas perdre de place.

9. Négliger les parties hautes : dessus de portes, étagères jusqu’au plafond, on optimise l’espace.

10. Ne pas segmenter l’espace en différents univers : délimiter des zones distinctes par fonction permet de donner une impression de grandeur des imitations convaincantes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 6 novembre 2018.