Le meilleur moyen de choisir son mobilier est de bien connaître ses goûts. Il est important de savoir ce que vous attendez de votre maison, l'image que vous aimeriez lui donner, ce que vous voulez en faire. Si votre projet immobilier est en cours de finition et que les pièces vides n'attendent plus que vos nouveaux meubles et quelques éléments de décoration, l'heure est venue de se pencher sur vos véritables envies.

Feuilleter des magazines de déco est un bon moyen de se faire une idée des décors qui vous touchent, dans lesquels vous aimeriez vous plonger le soir venu. Il existe aujourd'hui une infinité de styles qu'il est possible de reproduire chez soi. De nombreuses enseignes ont d'ailleurs bien compris qu'il était important qu'elles proposent en magasin de véritables pièces de vie pour nous permettre de nous projeter plus facilement dans notre futur cocon.

Si vous avez déjà du mobilier et que l'heure est venue de remplacer le vieux canapé ou la table de la salle à manger, l'exercice n'est pas plus simple. Il s'agit en effet de trouver le bon compromis entre les meubles déjà présents, les couleurs dominantes et les objets environnants. Ce moment peut aussi être une bonne occasion de redonner un coup de peps à cette pièce qui n'a pas évolué depuis plusieurs années en enlevant l'un ou l'autre élément, en revoyant la couleur du mur ou en associant l'ancien et le plus moderne. L'important est que le résultat final vous plaise.Et si vous êtes en panne d'inspiration ou avez du mal à exprimer ce que vous voulez pour votre maison, les professionnels de la déco et architectes d'intérieur sont là pour vous guider, à chaque étape du projet.

A la recherche de vraies valeurs

Si le monde du meuble n'échappe pas à une tendance générale qui veut que le public est de plus en plus à la recherche de produits qui véhiculent de vraies valeurs, identifiables et sûres, le prix reste souvent un élément important dans le choix final du client. Sur ce point, le marché actuel permet de trouver facilement des meubles à tous les prix. Les grandes enseignes côtoient des boutiques plus spécialisées et la concurrence fait rage avec les sites de vente en ligne, proposant de beaux objets design, pour tous les budgets.

Aujourd'hui, on en revient à vouloir acheter ce dont on a réellement besoin, laissant de côté le superflu et les artifices. La crise est passée par là et cette tendance marque le pas vers une ère de résistance passive à la société de consommation et aux technologies toujours plus évoluées. Si, d'un côté, du mobilier connecté fait désormais son entrée dans la maison, notamment en cuisine, il est vrai aussi que beaucoup aspirent à une désintoxication numérique, se dirigeant vers un retour à la nature, à l'humain et à la créativité. Nous recherchons des produits qui ont une âme et des producteurs qui ont du cœur. Grâce aux réseaux sociaux, les lignes de production sont devenues plus transparentes. Nous voulons des marques responsables et crédibles.

Ce nouveau minimalisme opte pour des couleurs authentiques. Des couleurs qui n'ont subi qu'un minimum de manipulations et aucun mélange. Elles se déclinent entre les tons monochromes de la terre et de la peau, le blanc immaculé et le noir profond, le tout complété de tons pastel. Il en va de même pour les matériaux, très peu ou pas du tout retravaillés. Des matériaux bruts, durs, légers, lourds, tels que le béton, le métal, le bois clair. Des objets qui dégagent une force et une puissance d'antan.

Le bois : une valeur sûre !

Que ce soit dans la construction ou dans la décoration intérieure, le bois reste cette année encore un matériau phare. Très malléable, le bois brut sera revisité sous une forme plus moderne et épurée qui, associé à du laqué blanc, rendra les meubles et objets plus modernes.Le bois est matériau intemporel et indémodable pour la maison. Travaillé selon des techniques et des styles différents, le bois évolue au fil des tendances du design. Du buffet de Mamie à la table basse aux lignes épurées, ce matériau est toujours jugé design, solide et durable. Du salon à la chambre, en passant par la cuisine ou le bureau, le bois se niche dans toutes les pièces de la maison. Pourtant, les "meubles bon marché" ont lentement écarté le bois au profit des contreplaqués. C'est pour cela qu'aujourd'hui, le bois est aussi associé à un matériau noble, un élément classe et signifiant dans une décoration d'intérieur. Jardins intérieurs, plantes vertes, bois exotiques ou locaux, mobilier brut, coloris naturels comme le beige, le fauve, le brun ou le noir, le retour de la nature dans les maisons est visible de toute part.

Désormais, on mixe les matières pour ajouter de la vie dans les intérieurs. Bois, verre, métal, PVC… Les meubles de salon, de cuisine, de chambre ou encore de salle de bains se parent de matériaux multiples pour des styles épurés aux décors créatifs et précis. Les meubles en bois rencontrent ainsi des étagères métalliques ou des fauteuils aux plastiques travaillés. Le bois se consomme blanc... En toute simplicité, comme s'il s'agissait de revenir à l'essentiel avec un matériau sans prétention qui conserve parfois quelques coups de scie façon planches de chantier mais sait comme nul autre jouer la carte du tendre. La tendance est au bois brut, mais pas seulement. La décoration naturelle des intérieurs est accentuée par la valorisation de la matière brute en général. La recherche de l'authenticité dans nos maisons nous amènera à utiliser des matières brutes telles que le carton, le béton ou encore la pierre naturelle.

Du vintage, encore du vintage

Désormais incontournable, le vintage sera encore de la partie cette année pour apporter une petite touche déco colorée grâce à de nombreux objets et accessoires style années 60, 70. Une lampe industrielle sur une table de chevet, un meuble d'épicerie dans le couloir de l'entrée... Bien choisi, le mobilier vintage amène un peu de piment dans un intérieur. Mais attention à l'excès. Nul besoin d'en faire des tonnes, quelques touches de rétro ici et là feront bien l'affaire. D'autant que quand on parle de vintage, les prix se mettent subitement à grimper.

La solution est peut-être de chiner, que ce soit le dimanche matin lors des brocantes organisées un peu partout, ou sur Internet qui regorge de sites dédiées aux objets de seconde main. Il faut alors s'armer de patience pour trouver la perle rare qui donnera cette touche unique à votre intérieur. Et souvent, il faudra aussi un peu d'huile de coude, voire quelques talents de bricoleur pour retaper  le meuble en question. L'important est d'y trouver son compte et de faire de son logement un petit coin unique, qui vous ressemble et dans lequel vous aurez envie de passer du temps, sans vous lasser.