Vous désirez aménager votre propre cabinet de curiosités ? L'activité est très ludique et tout à fait passionnante, et vous permettra d’explorer des univers insoupçonnés et intrigants. En réfléchissant en amont au(x) thème(s) et à la disposition de vos objets, votre cabinet de curiosités pourrait très vite devenir l’atout phare de votre intérieur et remporter un franc succès auprès de vos invités !

Un peu d'histoire

Les cabinets de curiosités font florès de nos jours. Nous en voyons ainsi de plus en plus souvent chez les particuliers. Mais quelles sont leurs origines ?

Les premiers cabinets de curiosités font leur apparition à la Renaissance. Les musées n’existant pas encore, certains érudits récoltaient des objets piquant leur curiosité et suscitant chez eux des interrogations. Certains étaient même férus d’objets folkloriques, comme des cornes de licornes, ou encore du sang de dragon. Qu’il s’agisse de matières inconnues, de plantes exotiques ou de tout autres objets peu communs, ils établissaient de véritables catalogues afin de documenter leurs trouvailles. L’ancêtre du musée était né.

Aujourd’hui, le cabinet de curiosités est bien souvent utilisé dans les magasins, pour égayer la décoration, distraire les clients, ou encore mettre en avant certaines marchandises. Néanmoins, son aspect visuel très attrayant et le plaisir qu’il suscite lors de sa création l’ont invité dans nos intérieurs, pour notre plus grand plaisir. Beaucoup plus simple à réaliser qu’il n’y parait, le cabinet de curiosités vous permettra de laisser libre cours à votre imagination et d’approfondir vos connaissances de manière ludique.

Les règles d'or

Tout d’abord, l’un des points fondamentaux à retenir pour créer son cabinet de curiosités est de sélectionner des thèmes (issus ou non de la nature) qui vous intéressent : végétaux, champignons, insectes, coquillages, trophées animaliers, roches, minéraux, objets insolites ou fantaisistes... Cela peut paraître évident, mais c’est grâce à votre passion pour les objets présentés que votre cabinet saura vous faire vibrer et que vous prendrez plaisir à le créer et à l’observer.

Par la suite, il s’agit de bien choisir son support de présentation. Ainsi, que ce soit une belle armoire, une jolie table ou même une pièce entière, il faut que le meuble (ou le lieu) accueillant votre cabinet de curiosité soit à votre goût. Pensez aux vitrines, aux étagères ouvertes et aux portes vitrées, ainsi qu'aux cloches en verre et globes de mariées, qui peuvent donner un aspect plus précieux à votre collection et la protéger des agressions extérieures.

Les couleurs ont également beaucoup d’importance. Si vous souhaitez conférer un aspect mystérieux et élégant à vos trouvailles, optez pour un emplacement sombre ou encore un fond de couleur noire. En revanche, si vous préférez l’égayer et lui donner un aspect plus joyeux, favorisez les couleurs vives grâce notamment à du papier peint ou à une peinture laque. Bien entendu, vos goûts importeront beaucoup quant au choix des couleurs, mais le but ultime reste de mettre en avant votre collection. Le contenu de votre musée miniature sera donc prépondérant dans cette décision.

Notez par ailleurs que vous devrez exposer votre "petit musée" dans un endroit que vous affectionnez particulièrement ou une pièce à vivre. Un salon ou un couloir éclairé sont généralement privilégiés. Il faut simplement éviter un lieu trop discret ou encore un passage, où il risquerait malheureusement de passer inaperçu. Une fois l’emplacement et le support choisis, il ne reste plus qu’à solliciter votre imagination et vos envies pour démarrer votre collection.

Comment agrémenter votre cabinet de curiosités ?

C’est à ce stade que la passion s’anime et que votre petit musée vous fera ressentir de plus en plus de plaisir. En effet, vous vous surprendrez à jeter un œil plus attentif à certains objets susceptibles de croiser votre chemin. Ainsi, au détour d’une promenade, d’une brocante (souvent un nid à trésors !), ou de toute autre activité du quotidien, vous vous demanderez si tel ou tel article ne trouverait pas sa place dans votre cabinet de curiosité.

Attention toutefois à ne pas le transformer en capharnaüm ! Sa fonction première reste d’attirer l’œil et d’éveiller l’intérêt de vos visiteurs, non pas de les repousser. Afin d’éviter cet écueil, il peut être utile de se fixer un thème précis, voire de limiter le nombre d’objets collectionnés. Vous vous assurerez ainsi un musée aéré et qualitatif par un arrangement spacieux et épuré.

Laissez transparaître votre personnalité

Au début, il est possible que votre imagination vous fasse défaut ou que vous n’osiez pas vous décider sur un thème précis. Franchir le pas peut même sembler intimidant. Pourtant, vous lancer dans la création d’un cabinet de curiosités est un excellent moyen de laisser parler votre for intérieur. Cette aventure pourra même faire naître une passion dont vous ne soupçonnez pas encore l’existence. Ainsi, votre musée personnel sera un excellent "jardin d’expression" qui vous permettra d’explorer votre créativité.

Avec le temps, vous vous apercevrez que certains thèmes vous plaisent plus que d’autres. Au détour d’une ruelle, il ne sera pas rare de passer devant une vitrine proposant des objets qui attireront votre regard, comme une lampe, une boussole, une plante, une affiche, une carte postale... Créer l’inattendu et la surprise au quotidien deviendra alors un exercice plaisant.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A lire aussi :

> Décoration intérieure : marier l'ancien et le moderne

> Meubles anciens : les relooker pour leur offrir une seconde jeunesse

Publié le 29 octobre 2018.