L’avantage de la colocation est double : pouvoir bénéficier d’un logement à part entière tout en payant un loyer raisonnable, et créer du lien social. Mais au-delà des bénéfices escomptés, il faut tout de même obéir à certaines règles toutes simples pour éviter que l’expérience ne tourne au cauchemar. Tour d’horizon des bonnes pratiques à observer pour organiser et décorer une pièce à vivre commune et conserver une bonne entente avec ses voisins de chambrée.

En peu de temps, la colocation a pris un nouvel élan. Elle n’est plus aujourd'hui réservée à quelques étudiants désireux de se loger à bon prix et de vivre en communauté : les plus de 30 ans plébiscitent eux aussi ce mode de vie, et il n’est pas rare désormais de voir des seniors partager leur appartement ou leur maison avec des plus jeunes, en échange de services à la personne par exemple.

Un espace où chacun trouve sa place

Dans un appartement partagé, hormis la chambre de chacun des occupants, toutes les pièces constituent un espace de vie en commun. De ce fait, le maître-mot est avant tout "harmonie". Le salon doit être suffisamment confortable pour faire en sorte que chacun y trouve ses marques sans avoir l'impression de déranger les autres. De plus, la colocation vit au rythme des emplois du temps de ses occupants. Il faut donc impérativement tenir compte de ce facteur afin d’optimiser l’espace et le rendre le plus fonctionnel possible.

Quelle que soit la taille du séjour, chaque membre doit pouvoir s'y trouver au même moment. Veillez donc à prévoir autant d’assises que de colocataires. Si vous disposez d’un salon spacieux, deux canapés peuvent s’imposer. Sinon, investissez dans plusieurs fauteuils, un par personne. Si l’espace est exigu, choisissez des tabourets et poufs d’appoint colorés, pour une ambiance chaleureuse.

De la même façon, il peut être envisageable d’installer un coin repas dans le séjour. En ce cas, n’oubliez pas la règle essentielle : le repas doit pouvoir réunir tous les occupants en une seule fois. Il ne faut cependant pas que la table encombre. Par conséquent, on retiendra la solution d’une table modulable pour gagner de la place.

Des rangements sur-mesure

Le salon demeure une pièce à vivre. Pour autant, chacun doit pouvoir disposer facilement de ses objets personnels. Or, plus on est nombreux, plus il est difficile de conserver l’espace aéré et ordonné. Livres, CD, DVD, magazines… nécessitent des rangements réguliers, pour éviter que le lieu ne se transforme en capharnaüm et que ce désordre généralisé ne devienne un sujet de discorde récurrent.

Plusieurs options s’offrent à vous. Il peut être judicieux d’installer un meuble de type buffet afin que chacun puisse ranger ses affaires dans un tiroir réservé et ainsi y avoir accès rapidement. Une autre solution pratique est de prévoir une bibliothèque modulable avec des étagères ouvertes. Chaque colocataire disposera d’un étage disponible pour y entreposer ses effets personnels.

Les étagères peuvent aussi servir d’espace décoratif. Mais ne surchargez pas. Laissez plutôt chacun y apporter sa touche personnelle, un bibelot, un miroir, un bouquet de fleurs... Quant à l’emplacement, les étagères peuvent être installées derrière la table dédiée aux repas ou de chaque côté de la télévision.

Une décoration adaptée pour faire consensus

Gardez à l’esprit que le salon est aussi un lieu de repos. Les occupants doivent pouvoir se détendre en toute quiétude. Il vaut donc mieux éviter de surcharger l’espace par une décoration agressive, criarde ou trop personnalisée, comme des photos de famille accrochées aux murs. L’idéal étant d’opter pour quelque chose de neutre et d'unisexe, quitte à ajouter des touches plus intimes, ici et là.

Un peu osé mais intéressant, on pourra faire le choix de peindre un mur d’une couleur chaude. Pour cela, il faudra soigneusement sélectionner le mur passant le plus inaperçu, afin de le mettre en valeur de façon étudiée. Plus généralement, il est souhaitable d’opter pour des couleurs claires et impersonnelles (gris clair, blanc cassé, taupe...) qui plaisent au plus grand nombre. Dans une perspective similaire, choisissez une table basse de couleur claire, en bois ou en métal, aux lignées épurées. Il peut également être utile d’acheter des tables gigognes, qui serviront en cas de soirée impromptue et ne constituent qu’un encombrement minime le reste du temps.

Ici, la règle à adopter est que le salon convienne à tous tout en ressemblant à chacun. Pour cela, voici une astuce toute simple : partir chiner le mobilier ensemble, afin que les décisions se prennent à l’unanimité. Les conflits seront ainsi réduits à leur plus simple expression. Il est aussi possible que chacun apporte quelque chose, mais chaque objet devra au préalable être "validé" par la majorité.

La bonne idée est de créer une ambiance. Scandinave, industriel ou vintage, à vous de voter en fonction de vos goûts. Plus la décoration sera cosy, plus l’atmosphère sera détendue. N’hésitez donc pas à travailler la lumière autant que possible en ajoutant des lampes qui éclaireront l’espace en des points différents. Les coussins colorés seront aussi de mise. Pensez aux plaids douillets à déposer sur le canapé ou les fauteuils. En touche finale, n’oubliez pas un joli tapis qui finira de donner à l’ensemble un rendu chaleureux et accueillant.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A lire aussi :

> Acheter pour mettre en colocation, les pour et les contre

> 5 idées pour cloisonner l'espace de manière originale

Publié le 23 novembre 2018.