Le bricolage n’est plus une affaire d’hommes. Vous êtes toutes aussi capables mesdames de réaliser des travaux chez vous. De la plomberie à l’électricité en passant par le chauffage ou les sanitaires, rien ne vous résiste.Le bricolage maison fait de plus en plus d’adeptes parmi les femmes qui, par nécessité ou par envie, se forment seules ou en groupe grâce aux ateliers, tutoriels et aux outils toujours plus adaptés. Cette tendance ne fait que s’amplifier.Des raisons multiplesMais pour quelles raisons les femmes se tournent elles aussi vers le bricolage ? Par obligation dans certains cas. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à vivre seules. Dans de nombreuses familles monoparentales, les cheffes de famille n’ont souvent pas le choix et se doivent d’être autonomes y compris dans le bricolage.Pour d’autres, c’est avant tout un souci d’économie. En effectuant elles-mêmes petits et gros travaux (do it yourself), les femmes gèrent mieux leur budget et évitent ainsi les mauvaises surprises rencontrées en faisant appel à un professionnel. L’aspect pratique et la conscience citoyenne influencent aussi la gent féminine qui utilise des matériaux plus naturels et moins nocifs pour l’environnement.Le plaisir avant toutSi les femmes bricolent autant, c’est aussi et surtout par plaisir. Nombreuses sont celles qui se prennent au jeu et y consacrent une grande partie de leur temps libre. Il faut dire que les sources d’inspiration ne manquent pas : magazines lifestyle, blogs et applications spécialisés ou encore émissions de télévision.Ces apprenties se lancent et n’ont plus peur de ne pas être à la hauteur. Les femmes et le bricolage, c’est désormais une véritable histoire d’amour. Selon certaines, il n’y a plus besoin d’hommes pour bricoler car il est plus simple et plus rapide de se débrouiller seule. Quelle fierté pour ces dernières de dire "c’est moi qui l’ai fait" et de faire admirer le résultat de leur travail intensif.La gratification est de plus en plus présente dans le bricolage qui permet entre autres d’améliorer le cadre de vie et le bien-être. Les femmes s’expriment librement et laissent leur créativité les guider. A travers le bricolage, elles recherchent l’épanouissement personnel et déstressent par la même occasion. Et pour une majorité d’entre elles, bricoler est également signe d’indépendance.L’ère du bricolage au fémininSi l’arrivée des femmes sur le marché du bricolage n’est pas vraiment une nouveauté, elle a dépassé l’effet de mode. Les hommes n’ont définitivement plus le monopole du marteau. Neuf femmes sur dix bricoleraient et un client sur deux serait une femme. Aucun doute, ces dernières sont de plus en plus nombreuses à percer, visser ou encore manier le tournevis et elles ne s’en cachent pas.Le bricolage est le dernier domaine conquis par la gent féminine, brisant ainsi des traditions séculaires. Les rôles sont désormais inversés. Si les hommes se concentrent davantage sur la mise en œuvre des travaux, les femmes se tournent vers la prise de décision.Des cours de bricolageConséquence de ce phénomène, les cours de bricolage pour femmes, proposés par les grandes enseignes ou par des particuliers, rencontrent un franc succès et se multiplient. Pas forcément manuelles, les participantes s’inscrivent surtout avec l’envie de se débrouiller seule et de prendre part à l’aménagement de leur habitation de manière plus active. Pour certaines d’entre elles, il est plus simple d’apprendre que de faire appel à un homme. En effet, les femmes qui ne savent pas bricoler préfèrent d’abord savoir avant de faire. Elles ont tendance à prendre leur temps et de ne pas foncer tête baissée. Des coachs à domicileAutre tendance, le coaching à domicile et les ateliers de la maison ou autour de la décoration se développent. Organisés pour répondre aux besoins des femmes, toujours plus méticuleuses, exigeantes et amoureuses du travail bien fait, les ateliers au féminin abordent des sujets variés comme le relooking d’un meuble ou le bricolage sans homme.Grâce aux démonstrations, aux explications du coach et à la pratique, le bricolage n’a plus aucun secret pour les femmes. Ces dernières abordent l’activité à leur rythme et avec leur logique, sans forcer mais en réfléchissant. Les problèmes éventuels sont résolus par les " fées du bricolage" et l’hôtesse peut inviter ses amies pour profiter des compétences pratiques (carrelage, plomberie ou électricité) et des conseils en décoration du coach. Des outils adaptésS’il y a encore quelques années les rayons de bricolage et les outils lourds et encombrants étaient boudés par les femmes qui préféraient alors se tourner vers la décoration (enduits, peintures), les professionnels ont aujourd’hui compris que pour attirer et convaincre les bricoleuses il faut des outils adaptés. Des gammes d’outils destinées exclusivement à cette nouvelle cible se sont multipliées dernièrement pour rendre le bricolage plus facile. Plus légers, plus maniables et plus design, les équipements s’adaptent aux besoins de la gent féminine et rencontrent un franc succès auprès de celle-ci.Les femmes aiment prévoir ce dont elles ont besoin pour bricoler (y compris les outils) dans les domaines de la menuiserie, du carrelage ou du gros œuvre. Ce que semblent vouloir les femmes, ce sont des outils performants, pratiques et sans fil. Appareils multifonctions, pesant moins de 300g ou aux couleurs flashy, les choix qui s’offrent aujourd’hui aux bricoleuses ne manquent pas.Do-it-yourself ou presqueSi les femmes sont devenues professionnelles en matière de bricolage, elles doivent toutefois faire face à quelques limites. Généralement moins fortes physiquement, les bricoleuses peuvent rencontrer des difficultés comme de la fatigue physique ou encore un souci de taille. Il est donc important, avant de commencer vos travaux, d’évaluer vos capacités et de demander de l’aide si nécessaire.Les 10 gestes pour être une pro du bricolage1. Demander de l’aide : vouloir être indépendante ne signifie pas se lancer tête baissée dans les travaux. Demandez des conseils à des spécialistes pour vous guider dans la marche à suivre.2. Prendre des précautions : un accident est vite arrivé lorsqu’on bricole soi-même. Prenez des précautions pour réduire les risques de coupures, d’électrocution ou de chutes.3. Aménager son espace de travail : pour bricoler dans des conditions idéales, aménagez-vous un espace de travail éclairé et spacieux.4. Eloigner les enfants : bricoler avec vos enfants peut sembler une bonne idée. Veillez toutefois à les garder éloignés de votre espace de travail et des produits nocifs qui pourraient causer une intoxication.5. S’équiper comme une pro : le bricolage maison doit être synonyme de qualité. Veillez à toujours avoir un équipement adapté et des accessoires de protection (lunettes pour la soudure).6. Des matériaux en bon état : munissez-vous de matériaux de bonne qualité non endommagés ou usés.7. Lire les manuels d’utilisation : ne s’improvise pas bricoleuse qui veut ! Afin d’éviter les accidents, prenez le temps de lire les manuels d’utilisation de vos outils (tronçonneuses, scies circulaires, etc.) et respectez les indications d’usage.8. Etre vigilant pour les travaux d’électricité : une électrocution peut vite arriver. Avant de manipuler des fils ou des installations électriques, coupez le courant et protégez-vous avec des gants.9. Enlever ses bijoux : pas besoin d’être coquette pour bricoler. Pensez à enlever vos bijoux (bagues, montres, colliers) avant de bricoler. Ils pourraient se perdre ou causer un accident.10. Ranger : une fois vos travaux terminés, rangez tous les matériels, les diluants et les peintures.

Le bricolage maison fait de plus en plus d’adeptes parmi les femmes qui, par nécessité ou par envie, se forment seules ou en groupe grâce aux ateliers, tutoriels et aux outils toujours plus adaptés. Cette tendance ne fait que s’amplifier.Des raisons multiplesMais pour quelles raisons les femmes se tournent elles aussi vers le bricolage ? Par obligation dans certains cas. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à vivre seules. Dans de nombreuses familles monoparentales, les cheffes de famille n’ont souvent pas le choix et se doivent d’être autonomes y compris dans le bricolage.Pour d’autres, c’est avant tout un souci d’économie. En effectuant elles-mêmes petits et gros travaux (do it yourself), les femmes gèrent mieux leur budget et évitent ainsi les mauvaises surprises rencontrées en faisant appel à un professionnel. L’aspect pratique et la conscience citoyenne influencent aussi la gent féminine qui utilise des matériaux plus naturels et moins nocifs pour l’environnement.Le plaisir avant toutSi les femmes bricolent autant, c’est aussi et surtout par plaisir. Nombreuses sont celles qui se prennent au jeu et y consacrent une grande partie de leur temps libre. Il faut dire que les sources d’inspiration ne manquent pas : magazines lifestyle, blogs et applications spécialisés ou encore émissions de télévision.Ces apprenties se lancent et n’ont plus peur de ne pas être à la hauteur. Les femmes et le bricolage, c’est désormais une véritable histoire d’amour. Selon certaines, il n’y a plus besoin d’hommes pour bricoler car il est plus simple et plus rapide de se débrouiller seule. Quelle fierté pour ces dernières de dire "c’est moi qui l’ai fait" et de faire admirer le résultat de leur travail intensif.La gratification est de plus en plus présente dans le bricolage qui permet entre autres d’améliorer le cadre de vie et le bien-être. Les femmes s’expriment librement et laissent leur créativité les guider. A travers le bricolage, elles recherchent l’épanouissement personnel et déstressent par la même occasion. Et pour une majorité d’entre elles, bricoler est également signe d’indépendance.L’ère du bricolage au fémininSi l’arrivée des femmes sur le marché du bricolage n’est pas vraiment une nouveauté, elle a dépassé l’effet de mode. Les hommes n’ont définitivement plus le monopole du marteau. Neuf femmes sur dix bricoleraient et un client sur deux serait une femme. Aucun doute, ces dernières sont de plus en plus nombreuses à percer, visser ou encore manier le tournevis et elles ne s’en cachent pas.Le bricolage est le dernier domaine conquis par la gent féminine, brisant ainsi des traditions séculaires. Les rôles sont désormais inversés. Si les hommes se concentrent davantage sur la mise en œuvre des travaux, les femmes se tournent vers la prise de décision.Des cours de bricolageConséquence de ce phénomène, les cours de bricolage pour femmes, proposés par les grandes enseignes ou par des particuliers, rencontrent un franc succès et se multiplient. Pas forcément manuelles, les participantes s’inscrivent surtout avec l’envie de se débrouiller seule et de prendre part à l’aménagement de leur habitation de manière plus active. Pour certaines d’entre elles, il est plus simple d’apprendre que de faire appel à un homme. En effet, les femmes qui ne savent pas bricoler préfèrent d’abord savoir avant de faire. Elles ont tendance à prendre leur temps et de ne pas foncer tête baissée. Des coachs à domicileAutre tendance, le coaching à domicile et les ateliers de la maison ou autour de la décoration se développent. Organisés pour répondre aux besoins des femmes, toujours plus méticuleuses, exigeantes et amoureuses du travail bien fait, les ateliers au féminin abordent des sujets variés comme le relooking d’un meuble ou le bricolage sans homme.Grâce aux démonstrations, aux explications du coach et à la pratique, le bricolage n’a plus aucun secret pour les femmes. Ces dernières abordent l’activité à leur rythme et avec leur logique, sans forcer mais en réfléchissant. Les problèmes éventuels sont résolus par les " fées du bricolage" et l’hôtesse peut inviter ses amies pour profiter des compétences pratiques (carrelage, plomberie ou électricité) et des conseils en décoration du coach. Des outils adaptésS’il y a encore quelques années les rayons de bricolage et les outils lourds et encombrants étaient boudés par les femmes qui préféraient alors se tourner vers la décoration (enduits, peintures), les professionnels ont aujourd’hui compris que pour attirer et convaincre les bricoleuses il faut des outils adaptés. Des gammes d’outils destinées exclusivement à cette nouvelle cible se sont multipliées dernièrement pour rendre le bricolage plus facile. Plus légers, plus maniables et plus design, les équipements s’adaptent aux besoins de la gent féminine et rencontrent un franc succès auprès de celle-ci.Les femmes aiment prévoir ce dont elles ont besoin pour bricoler (y compris les outils) dans les domaines de la menuiserie, du carrelage ou du gros œuvre. Ce que semblent vouloir les femmes, ce sont des outils performants, pratiques et sans fil. Appareils multifonctions, pesant moins de 300g ou aux couleurs flashy, les choix qui s’offrent aujourd’hui aux bricoleuses ne manquent pas.Do-it-yourself ou presqueSi les femmes sont devenues professionnelles en matière de bricolage, elles doivent toutefois faire face à quelques limites. Généralement moins fortes physiquement, les bricoleuses peuvent rencontrer des difficultés comme de la fatigue physique ou encore un souci de taille. Il est donc important, avant de commencer vos travaux, d’évaluer vos capacités et de demander de l’aide si nécessaire.Les 10 gestes pour être une pro du bricolage1. Demander de l’aide : vouloir être indépendante ne signifie pas se lancer tête baissée dans les travaux. Demandez des conseils à des spécialistes pour vous guider dans la marche à suivre.2. Prendre des précautions : un accident est vite arrivé lorsqu’on bricole soi-même. Prenez des précautions pour réduire les risques de coupures, d’électrocution ou de chutes.3. Aménager son espace de travail : pour bricoler dans des conditions idéales, aménagez-vous un espace de travail éclairé et spacieux.4. Eloigner les enfants : bricoler avec vos enfants peut sembler une bonne idée. Veillez toutefois à les garder éloignés de votre espace de travail et des produits nocifs qui pourraient causer une intoxication.5. S’équiper comme une pro : le bricolage maison doit être synonyme de qualité. Veillez à toujours avoir un équipement adapté et des accessoires de protection (lunettes pour la soudure).6. Des matériaux en bon état : munissez-vous de matériaux de bonne qualité non endommagés ou usés.7. Lire les manuels d’utilisation : ne s’improvise pas bricoleuse qui veut ! Afin d’éviter les accidents, prenez le temps de lire les manuels d’utilisation de vos outils (tronçonneuses, scies circulaires, etc.) et respectez les indications d’usage.8. Etre vigilant pour les travaux d’électricité : une électrocution peut vite arriver. Avant de manipuler des fils ou des installations électriques, coupez le courant et protégez-vous avec des gants.9. Enlever ses bijoux : pas besoin d’être coquette pour bricoler. Pensez à enlever vos bijoux (bagues, montres, colliers) avant de bricoler. Ils pourraient se perdre ou causer un accident.10. Ranger : une fois vos travaux terminés, rangez tous les matériels, les diluants et les peintures.