08 JANV. 2019 |PROPOSE PAR NOTRE PARTENAIRE ING LUXEMBOURG

Une habitation à haut rendement énergétique présente de nombreux avantages : factures d’énergie réduites, foyer mieux chauffé et environnement préservé. Mais il y a aussi de solides arguments financiers pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Vous augmentez sa valeur de revente et pouvez bénéficier de nombreuses aides et subventions de l'Etat.

Le certificat de performance énergétique (CPE), ou passeport énergétique, est un label de qualité qui définit la performance énergétique d’un bâtiment d’habitation. Grâce à ce passeport, vous pouvez évaluer la qualité énergétique d’un bien immobilier et le comparer avec d’autres. Les certificats de performance énergétique sont valables 10 ans. Ils sont établis par des architectes ou ingénieurs-conseils membres de l’Ordre des architectes et ingénieurs-conseils (OAI) et des experts agréés par le ministre de l’Économie, et sont obligatoires dans certains cas, notamment lors de toute nouvelle construction 1, extension ou changement de locataire ou de propriétaire.

Un acheteur ou un locataire intéressé doit pouvoir consulter librement le certificat de performance énergétique. De même, toutes les annonces immobilières de vente et de location paraissant dans les médias doivent indiquer la classe de performance énergétique.

PRIMe House : pour l’amélioration de la performance énergétique

Cette performance énergétique influence de plus en plus les préférences des acquéreurs et des locataires. Ils privilégient davantage des caractéristiques susceptibles de réduire le montant de leurs factures : double vitrage, chaudière neuve et efficace, isolation des combles ou des murs creux. Ces éléments peuvent faire toute la différence au moment de choisir. Améliorer la performance énergétique de votre logement est donc primordial si vous voulez augmenter vos chances de vendre ou louer rapidement. Sans compter que de nombreuses subventions et aides étatiques existent.

Parmi les plus importantes, citons les aides PRIMe House. Ces subventions de l’Administration de l’Environnement vous sont accordées si vous comptez améliorer les performances  énergétiques de votre logement. Elles concernent, d’une part, l’assainissement énergétique durable d’un logement datant de plus de 10 ans (différents travaux d’isolation, remplacement des fenêtres, ventilation contrôlée) et, d’autre part, la mise en place d’installations techniques valorisant les sources d’énergie renouvelable (installation solaire thermique ou photovoltaïque, pompe à chaleur, chaudière à bois, réseau de chaleur et/ou raccordement à un réseau de chaleur).

Les prêts climatiques à taux zéro et à taux réduit

Les prêts climatiques "KlimaPrêt" visent à promouvoir la rénovation durable de logements de plus de 10 ans à travers un préfinancement des travaux de rénovation. Il existe deux formules de prêt : le prêt climatique à taux zéro et le prêt climatique à taux réduit.

Le prêt climatique à taux zéro est réservé aux ménages respectant plusieurs conditions socio-économiques. Si vous êtes éligible, vous pourrez bénéficier de la prise en charge directe, par le Ministère du Logement, des honoraires liés aux services d’un conseiller en énergie, préalable requis pour l’octroi du prêt. Votre prêt sera entièrement garanti par l’État afin de faciliter l’accessibilité à un crédit bancaire après d’une des banques participant à l’initiative "KlimaPrêt". Les principales banques commerciales du pays (dont ING) sont parties prenantes de cette initiative. Vous ne devrez rembourser que le capital du prêt accordé pour autant que celui-ci ne dépasse pas 50 000 euros sur 15 ans maximum. Le Ministère du Logement vous octroiera également une prime unique en capital à hauteur de 10% du montant principal.

Le prêt climatique à taux réduit s’adresse à tout propriétaire d’un logement vieux de plus de dix ans et situé au Luxembourg. Dans ce cas, votre prêt sera limité à un montant principal de 100 000 euros par an sur un durée de 15 ans. L’État vous accordera une subvention d’intérêts jusqu’à 1,5% et à concurrence maximale de 10% du montant principal (soit 10 000 euros maximum) 2.

D’autres subventions sont disponibles, comme les incitants financiers pour les installations de collecte d’eau de pluie, ainsi que les programmes d’aides mis en place par les fournisseurs d’électricité et de gaz naturel actifs au Luxembourg.

Renseignez-vous bien avant de vous lancer dans un projet coûteux, fixez-vous des priorités, gardez bien en tête que les options les plus innovantes ne sont pas toujours les plus pertinentes sur le plan financier, et n’hésitez pas à faire appel à un conseiller en énergie.

Retrouvez de nouveaux conseils des experts  chaque mardi.


1. Depuis le 1er janvier 2017, toute nouvelle construction doit correspondre à un bâtiment dont la consommation d’énergie est quasi nulle (NZEB = Nearly Zero Energy Building), soit la classe AAA.

2. Pour plus d’informations sur les prêts climatiques et les aides PRIMe House, cliquez ici.