06 NOV. 2018 | PROPOSE PAR NOTRE PARTENAIRE ING LUXEMBOURG

Ça y est. Vous êtes prêt à sauter le pas. Le moment de posséder votre chez soi est enfin arrivé. Encore faut-il réussir son premier achat immobilier ! Les pièges ne manquent pas. Comment éviter les mauvaises surprises ? Voici quelques conseils à suivre pour mettre toutes les chances de cotre côté. 

Définissez vos besoins actuels et futurs

Comme tout projet important, un achat immobilier exige un minimum de préparation. Vous éviterez ainsi la visite de logements qui ne sont pas du tout adaptés à vos besoins. Prenez le temps de la réflexion. Essayez autant que possible de vous projeter dans l’avenir. Établissez la liste des critères auxquels doit répondre le bien recherché. Souhaitez-vous acheter dans un secteur géographique précis ? Quel est votre besoin de surface à moyen et long terme ? Préférez-vous disposer d’un jardin, d’un balcon ou d’une terrasse ? Un garage est-il indispensable ou une place de parking vous suffit-elle ? Voulez-vous acquérir un bien neuf ou ancien ?

Ne perdez pas de vue non plus qu’un bien immobilier a peu de chances de répondre à tous vos critères. Aussi, classez-les par ordre de priorité et pointez ceux qui vous semblent indispensables.     

Étudiez le marché immobilier

Un homme averti en vaut deux. Ce proverbe est on ne peut plus pertinent quand on veut devenir propriétaire. Renseignez-vous sur les conditions actuelles du marché immobilier, que ce soit au niveau de la fiscalité, des nouvelles réglementations, des taxes ou des aides au logement. Ce site est une bonne source d’informations, mais il y en a plein d’autres.

Pour avoir une bonne idée de l’offre et de la demande au Luxembourg, le mieux est de consulter le site Internet de l’Observatoire de l’Habitat. Cet organisme a été créé par le ministère du Logement en 2003 et a pour mission d’informer le public sur les questions relatives à l’habitat. Il publie régulièrement sur son site des informations aussi diverses que les prix proposés à la vente et à la location, le potentiel foncier, la consommation foncière et la reconstruction dans les zones à vocation résidentielle et le confort des logements.

Prenez votre temps

Autant vous le dire tout de suite. Il vous faudra plusieurs mois avant de trouver le bien immobilier de vos rêves. Méfiez-vous des achats coup de cœur. Des sommes importantes sont en jeu. Vous allez vraisemblablement vous engager pour plusieurs années de remboursement d’un crédit immobilier. Ne vous pressez pas non plus pour acheter parce que vous craignez que le bien ne vous passe sous le nez. La précipitation n’a jamais été bonne conseillère. Visitez un maximum de biens différents pour pouvoir comparer.

Vous n’avez toujours rien trouvé qui corresponde à vos besoins dans votre budget ? Ne vous découragez pas. N’achetez surtout pas un bien par défaut. Décalez plutôt votre projet dans le temps et attendez que d’autres biens arrivent sur le marché ou que votre budget augmente.

Préparez soigneusement vos visites

La visite est une étape cruciale lors de l’achat d’un bien immobilier. Organisez-la au mieux. Préparez à l’avance la liste des questions que vous allez poser au vendeur. Faites-en une fiche individuelle que vous compléterez au fur et à mesure des réponses. Vous minimiserez les risques de confondre avec un autre bien, surtout si vous avez quatre à cinq visites prévues dans la même semaine.

Sur place, concentrez-vous sur les aspects pratiques et techniques. Inspectez le plafond, les murs et les fenêtres. Vérifiez l’état de l’électricité, de l’isolation et du chauffage. Assurez-vous que le bien dispose d’un volume suffisant. Soyez attentif au bruit. Au besoin, faites-vous aider par des professionnels qualifiés. Vous serez parfois surpris des résultats : le bien immobilier qui vous semblait en bon état ne l’est finalement qu’en surface, et inversement.

Lorsque vous avez trouvé le logement qui répond à la majorité de vos critères, effectuez plusieurs visites à différents moments de la journée. Qui sait ? Vous allez peut-être découvrir que le bien convoité connaît un trafic aérien intense en matinée !

Négociez le prix d’achat

Aujourd’hui, quasiment aucune vente de particulier à particulier ne se fait sans négociation. Fixez-vous un objectif raisonnable (en moyenne 10 à 15% du prix initial) et jouez la montre. Le temps est votre allié, pas celui du vendeur. En outre, de nombreux biens sont mis en vente depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Ils ne rencontrent pas d’acquéreur parce que les vendeurs campent sur un prix inadapté. Avec un peu de persuasion et beaucoup de chance, vous pouvez amener le vendeur à baisser ses prétentions et finalement accepter votre offre.

En résumé, pour réussir votre acquisition immobilière, misez sur la confiance et la persévérance.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la page www.ing.lu/immo ou à nous rendre visite en agence.

Retrouvez de nouveaux conseils des experts  chaque mardi.