01 JANV. 2019|PROPOSE PAR NOTRE PARTENAIRE ING LUXEMBOURG

Vous songez à acquérir un bien ou à transformer votre logement existant dans le futur, à moyen ou long terme ? Pourquoi ne pas choisir le plan d’épargne-logement ? Ce contrat vous permet de bénéficier d’un prêt à des conditions avantageuses pour le financement de votre résidence principale. Sous certaines conditions, des déductions fiscales sont également possibles. Explications. 

Le contrat d’épargne-logement a pour objectif de financer la construction, l’acquisition ou la transformation d’un appartement ou d’une maison utilisés pour les besoins personnels d’habitation, y compris le prix du terrain. Il se compose généralement de deux parties : la partie épargne et la partie crédit.

Durant la première phase, vous effectuez librement et de manière modulable des versements sur un compte d’épargne-logement en vue de constituer une partie de la somme requise pour financer votre épargne logement. Grâce à vos versements d’épargne, vous acquérez le droit à un prêt d’épargne-logement à un taux d’intérêt avantageux et fixé à l’avance dans le contrat. De plus, les versements placés sur votre compte d’épargne-logement vont générer des intérêts (garantis eux aussi lors de la signature du contrat) qui viendront grossir, au fur et à mesure, votre épargne.

Si vous êtes déjà propriétaire, vous pouvez également considérer le plan d'épargne-logement comme une "assurance maladie" de votre logement, ce qui vous permettra de mettre de l'argent de côté au cas où des frais inattendus liés à votre habitation surgissent. 

Des cotisations fiscalement déductibles

Sous certaines conditions, les cotisations et les intérêts créditeurs peuvent être déductibles fiscalement pour les contribuables résidents et non-résidents assimilés.

La première condition est que les cotisations doivent être versées à une caisse d’épargne-logement agréée au Luxembourg ou dans un autre État de l’Union européenne. Si vous souscrivez une épargne-logement auprès de votre banque, celle-ci se mettra en relation avec une caisse d’épargne-logement partenaire. Seules 3 caisses d’épargne-logement sont actuellement agréées au Luxembourg.

La deuxième condition tient à la période d’engagement du contrat. Celui-ci doit être de dix ans. Si vous résiliez votre contrat d’épargne-logement avant la date des 10 ans (date de l’attribution des fonds), vous enlevez aux cotisations versées leur caractère déductible. Les cotisations déjà déduites seront considérées comme ne pouvant pas faire l’objet d’une déduction. Vous serez dès lors soumis à une imposition rectificative en votre défaveur. Par contre, les cotisations gardent leur caractère déductible si vous utilisez votre épargne pour investir dans une nouvelle habitation personnelle ou rénover votre logement actuel. Dans ce cas, vous devrez apporter la preuve aux autorités que ces fonds seront utilisés pour votre logement.

Depuis l’année fiscale 2017, vous ne pouvez plus utiliser votre épargne-logement comme bon vous semble si vous voulez continuer à bénéficier de déductions fiscales après la période des dix ans. Si le capital d’épargne-logement accumulé n’est pas utilisé pour vos besoins personnels d’habitation, de futures déductions fiscales ne seront plus possibles, peu importe la date à laquelle le contrat a été conclu (même si le contrat a dépassé les dix ans avant le 1er janvier 2017).

Le montant maximum déductible est fixé en fonction de votre âge. Si vous avez entre 18 et 41 ans accomplis, il est de 1 344 euros. Si vous avez au-delà des 41 ans accomplis, il est de 672 euros. Cette limite peut être majorée de son propre montant (1 344 ou 672 euros) pour les conjoints ou partenaires imposables collectivement et pour chaque enfant.

La garantie de l’État pour un prêt au logement

Vient ensuite la phase de crédit. L’épargne que vous avez accumulée va servir de base à un emprunt global ou être combinée avec un prêt hypothécaire. Concrètement, l’épargne-logement va vous permettre d’emprunter une somme identique au capital épargné et de bénéficier de conditions avantageuses, notamment d’un taux d’intérêt bas et fixe pour votre crédit.

Enfin, l’épargne-logement pourra vous être fort utile si vous ne pouvez pas apporter de garanties propres suffisantes pour emprunter l’argent nécessaire. L’État peut en effet, sous certaines conditions, vous accorder sa garantie pour contracter un prêt au logement. Parmi ces conditions figure le fait de posséder un compte d’épargne-logement auprès d’un seul et même établissement bancaire avec un dépôt annuel régulier de 290 euros depuis 3 ans au moins.

Taux avantageux, intérêts garantis, déductions fiscales, garantie de l’État : vous avez décidément tout à gagner en souscrivant à un contrat d’épargne-logement !

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la page www.ing.lu/immo ou à nous rendre visite en agence.

Retrouvez de nouveaux conseils des experts  chaque mardi.