08 JANV. 2019

En projet neuf ou dans le cadre d'une rénovation, les facteurs qui vont déterminer l’achat d’un revêtement pour vos sols ou vos murs sont nombreux : pièce de destination, ambiance souhaitée, attentes en termes d’utilisation, coût… Dans la multitude de produits disponibles, pourquoi faire le choix du carrelage pour aménager et décorer tout ou partie de son logement ? Portrait du numéro 1 des tendances, qui a su se réinventer pour trouver sa place partout dans nos intérieurs.

Un classique aux qualités indéniables

Au palmarès des matériaux ayant la meilleure durée de vie, le carrelage s’en tire avec les honneurs. Cumulant les arguments techniques et esthétiques, doté d’un très bon rapport qualité/prix, il offre tout à la fois confort et praticité. Facile de pose, il est aussi plus résistant aux chocs et aux rayures, ne craint pas les compressions et vieillit bien, sans s’user ou se ternir au fil des ans.

Salle de bains, chambres, sous-sol… A l’intérieur comme en extérieur, le carrelage convient à toutes les pièces de la maison sans exception, tant pour les petits que les grands espaces. Grâce à sa polyvalence, il est possible de le poser sur tous supports sans contre-indications particulières.

Dans les pièces d’eau, le carrelage devient ainsi le revêtement par excellence, apte à résister à l’humidité prolongée, aux variations de température et aux projections d’eau. Il est également particulièrement apprécié dans la cuisine en raison de sa facilité d’entretien, le carrelage restant l’une des surfaces les plus hygiéniques et les plus simples à nettoyer, en plus d’être incombustible. Certains produits présentent en outre l’avantage d’être imperméables aux taches ou d’avoir été en amont traités contre le gras.

Des composantes à sélectionner selon la pièce concernée

En pierre naturelle travaillée, en grès ou en terre cuite, un carrelage se choisit selon ses goûts, mais pas seulement : il faut aussi que ses caractéristiques répondent aux usages quotidiens.   

A titre d’exemple, plus le passage sera important, plus vos carreaux se devront d’être résistants. Sont particulièrement concernés les espaces à fort trafic comme l’entrée ou les couloirs, confrontés aux frottements et piétinements répétés. Ils devront aussi être en mesure de supporter les agents chimiques contenus dans les produits ménagers courants et de résister aux éventuels impacts résultant de chutes d’objets.

Pour vos terrasses, balcons ou sols de douche, portez votre choix sur un matériau antidérapant sur lequel vous ne risquez pas de glisser : un grès cérame fera ainsi par exemple parfaitement l’affaire pour tous les extérieurs.

Une palette de teintes et de finitions pour autant de styles

Le carrelage répond aussi à toutes les exigences en matière d’esthétique et de design. A géométrie variable, il se décline en une multitude de coloris, de motifs et de formats (petits carreaux ou taille XXL), et se permet aujourd’hui toutes les fantaisies. Selon l’effet souhaité, les nouveaux venus sur le marché pourront mimer l’ardoise, le béton ou le métal, ou revêtir l’aspect de lames de bois pour imiter le parquet et apporter une touche de rusticité dans un salon ou une salle à manger.   

Misez sur l’originalité en combinant les matières en un savant "Mix and Match" ou choisissez des couleurs assorties pour créer un contraste tout en élégance. Un carrelage classique pourra répondre à une mosaïque murale ou une faïence émaillée plus audacieuse. Habillé de listels ou de frises, il apportera de la personnalité.

Autre exemple, combiner carreaux rectangulaires et carrés vous permettra de jouer sur les dynamiques et les perceptions de l’espace, tandis que les teintes foncées feront davantage ressortir une décoration. Pensez aussi aux indémodables carreaux de ciment, à poser aux sols comme aux murs pour conférer un cachet supplémentaire à votre pièce.


  A LIRE AUSSI  

> Carrelages : 15 inspirations pour votre sol et vos murs