08 Octobre 2019

Injustement délaissé dans nos paysages urbains, encore trop méconnu, le toit plat est une alternative aux toitures classiques qui possède des atouts majeurs et commence à faire son chemin, tant pour les maisons individuelles que les constructions d’entreprise. Faire le choix d’un système de toiture plate, c’est s’assurer la possibilité de gagner quelques mètres carrés supplémentaires et de conserver un ouvrage durable dans le temps. Quels sont ses principales caractéristiques ? Nous faisons les présentations pour vous.

Auparavant réservée aux seuls immeubles et bâtiments d’entreprise, la toiture plate est aujourd’hui prisée des architectes pour habiller les constructions modernes et a gagné en popularité ces dernières années. Avant-gardiste et très esthétique, mieux intégrée à son environnement, elle apporte une touche contemporaine et confère une allure résolument moderne à une habitation en lui apportant du cachet et du caractère.  
Composé d’un seul pan, le toit plat constitue la troisième option après les constructions en pente et arrondies. Circulable ou non, il se décline en différents types et matériaux (bois, béton, métal…), avec des conditions d’accès et d’utilisation qui dépendront de vos besoins, de votre style de vie et des aménagements souhaités. Veillez toutefois à vérifier les règles urbanistiques en vigueur dans votre commune avant de commencer à planifier vos travaux et de songer à concrétiser votre projet.  

Un prolongement de l’habitation pour de nouveaux espaces de vie

Avantage indéfectible : de par sa forme passe-partout, la toiture plate est entièrement modulable et permet de nombreuses possibilités d’aménagement « gain de place ». En jardin, en terrasse ou même en pièce supplémentaire (chambre d’amis, bureau…), sans perte de volume, il saura se métamorphoser en un véritable lieu de vie pour proposer un espace extérieur supplémentaire exploitable et ainsi augmenter sensiblement la surface habitable d’un logement.
Polyvalent, un toit plat offre également la possibilité de percer des ouvertures pour l’accueil de fenêtres de toit afin de favoriser la luminosité ou d’installer une évacuation d’air.

Le trio gagnant : isolation, entretien et étanchéité

Longtemps mise au ban des couvertures de toit, la toiture plate n’a désormais plus rien à envier aux toitures traditionnelles inclinées en matière d’isolation et efficacité énergétique. Un toit plat pourra permettre de recueillir l’énergie solaire via l’installation de panneaux photovoltaïques. Très en vogue depuis quelques années, la toiture végétalisée endossera le rôle d’isolant thermique et acoustique pour garantir le confort de votre intérieur, été comme hiver.
Autre atout dans sa manche, le toit plat est moins exposé aux risques d’accidents et plus facile à entretenir que les toits classiques. Pensez tout de même à l’inspecter régulièrement, idéalement deux fois par an, pour prévenir d’éventuels dégâts et optimiser sa durée de vie.  
Côté construction, comme son homologue en pente, le toit plat assure une fonction de protection du bâti et devra être parfaitement étanche pour pouvoir faire face aux contraintes climatiques, résister aux intempéries et favoriser le bon écoulement des eaux de pluie afin d’éviter les problèmes d’humidité. Sa réalisation devant répondre à des caractéristiques et normes très précises, il sera nécessaire de recourir à une main d’œuvre spécialisée pour garantir une sécurité optimale.