08 AVRIL 2019

La salle de bains est la pièce de la maison détente et bien-être par excellence. Afin d’en faire un lieu dans lequel vous aimerez passer de longs moments et prendre soin de vous, il peut être indispensable d’y effectuer quelques travaux. Mais avant de se lancer dans un projet de rénovation, il est utile de se poser quelques questions indispensables.

Avant toute chose, demandez-vous si votre pièce d’eau est suffisamment grande ou si vous devez éventuellement songer à lui faire gagner quelques mètres carrés. Réfléchissez également à votre future salle de bains, et à qui elle profitera : êtes-vous seul, avez-vous un conjoint ou des enfants ?

Si toute votre petite famille en aura l’usage, privilégiez une pièce fonctionnelle, où les espaces de rangement sont multiples. Par contre, si vous êtes seul ou en duo, pourquoi ne pas vous faire plaisir et opter pour des équipements davantage axés sur la relaxation, sauna ou jacuzzi ?

Etablissez également le budget dont vous disposez, cela permettra au professionnel à qui vous vous adresserez de déterminer plus aisément ce qu’il peut vous proposer. Une rénovation de salle de bains ne se fait pas tous les ans : votre projet doit donc être mûrement réfléchi.

Une optimisation de l’espace

La salle de bains n’est jamais la pièce la plus spacieuse de la maison, mais il existe des astuces pour l’aménager de façon à ce qu’elle paraisse plus large qu’elle ne l’est en réalité.

Pour ce faire, vous pouvez notamment recourir aux espaces de rangement verticaux. L’idéal est aussi de conserver une certaine distance entre les différents éléments afin que vous puissiez circuler aisément.     

Une douche ou une baignoire ?

Lors de travaux de rénovation, il peut être compliqué d’intégrer un bac de douche dans une pièce déjà construite. La douche italienne apparaît donc comme la meilleure alternative. Complètement ouvert et généralement carrelé, ce modèle séduit par son aspect pratique, ainsi que pour le look épuré et design qu’il offre à une salle de bains.

En revanche, si vous avez des enfants, surtout s’ils sont encore petits, une baignoire s’impose souvent un vrai plus. A noter que vous pouvez également opter pour un modèle mixte (une douche intégrée dans une baignoire), qui constitue un entre-deux. Côté lavabo, la vasque, qui peut être posée ou encastrée dans un meuble, est plutôt tendance. Vous la trouverez en porcelaine, en grès émaillé ou en verre, trois matériaux indémodables.

L’importance des revêtements et de l’éclairage

Les murs doivent bien entendu être capables de résister à l’humidité : pour cela, le carrelage constitue la solution de tranquillité. Si vous souhaitez vous tourner vers la peinture, choisissez-en une spécifiquement adaptée aux salles de bains, afin que l’humidité ne la fasse pas craqueler avec le temps. Pour le sol, le carrelage est également un choix pertinent car il résiste très bien à l’usure, à l’eau et aux taches. Néanmoins, sachez que le parquet, le vinyle ou encore le PVC peuvent représenter d’autres options tout aussi séduisantes.

Concernant l’éclairage, il ne doit pas être trop agressif, de manière à s’adapter à l’ambiance de la pièce. Un lustre ou un plafonnier deviendra la source principale de lumière, tandis que des appliques murales pourront apporter une touche de luminosité plus accessoire. Eclairer votre miroir est également un impératif : la lumière projetée se devra d’être flatteuse et d’illuminer votre visage.     

Si vous n’avez pas de pièce dédiée aux toilettes, vous serez bien obligé de les placer dans votre salle de bains. Pour les y intégrer tout en maintenant un minimum d’intimité, vous pourrez avoir recours à une cloison ou une paroi qui viendra judicieusement séparer votre espace.