Plutôt que de construire votre maison, vous avez préféré acheter. Vous êtes tombé sous le charme d’une vieille bâtisse ou d’une maison qui offre de belles possibilités de transformations. En matière de rénovation, aujourd’hui, tout est possible, ou presque. De vieilles bicoques ont pu retrouver un nouveau cachet grâce à quelques petits ou grands travaux bien pensés. Au sein d’un bâtiment existant, de nouveaux espaces peuvent être créés en abattant un mur ou en agençant, de manière optimale, les parois et les meubles. Prêt à envisager le changement ? Voici quelques clés pour révolutionner votre intérieur.

Fixez vos objectifs et besoins

Une rénovation, avant toute chose, doit permettre d’adapter votre logis à vos besoins ou à vos envies. Cela peut impliquer beaucoup de choses ! On peut rénover pour améliorer la consommation énergétique de sa maison, pour capter plus de lumière naturelle, pour créer de nouveaux espaces, des ambiances différentes ou tout simplement parce qu’on a envie de changement.

Une rénovation, toutefois, exige souvent plus que quelques simples coups de pinceaux. Aussi mieux vaut bien mûrir son projet en amont et, idéalement, si les changements que l’on désire apporter sont conséquents, se faire accompagner par un architecte d’intérieur et des professionnels. Mieux que quiconque, en tant que professionnel de l’aménagement des espaces, l’architecte doit vous aider à repenser votre intérieur, à redéfinir les fonctions des pièces, selon vos besoins, à envisager toutes les possibilités en tentant de répondre de la meilleure manière à vos goûts.

Car, si tout peut-être envisagé, pour peu que l’on ait l’esprit créatif, tout n’est pas possible, réalisable, faisable… Avant d’abattre un mur, mieux vaut s’assurer en effet que cela ne déstabilisera pas la structure porteuse de la maison. Les budgets, en outre, ne sont pas extensibles.

On ne fait pas ce qu’on veut, comme on veut

Encore mal considérée, parce que trop souvent assimilée à celle de décorateur, la fonction d’architecte d’intérieur est essentielle.

En tant que bon professionnel, l’architecte doit aussi vous aider dans les démarches administratives mais aussi à coordonner les différents corps de métier qui interviendront sur le chantier. Selon les travaux envisagés, un permis peut être requis, et ce notamment si l’on touche à la structure de la maison, si on envisage des agrandissements ou encore de refaire la façade ou la toiture.

Un défaut de permis peut entraîner, purement et simplement, l’arrêt des travaux. Embarrassant. Surtout si l’on ne sait plus où dormir.

Voir à long terme

Selon le projet, le chantier de rénovation sera plus ou moins poussé. Une vieille bâtisse peut exiger d’importants travaux d’assainissement, des caves à la charpente. Plus les travaux sont importants, plus il est intéressant de pouvoir établir une vision à long terme.

En effet, si vous envisagez de grands changements, autant en profiter pour mettre en œuvre ou préparer la structure pour l’ensemble des projets, souhaits, désirs envisagés. Si la charpente doit être refaite, n’est-il pas intéressant, dès à présent, d’envisager l’aménagement de pièces dans les combles ? Si le mur orienté plein sud doit être assaini, n’est-il pas opportun de remplacer une petite fenêtre par une baie vitrée qui amènera une lumière naturelle dans les pièces de vie ? L’important, pour avancer dans ce genre de projet conséquent, est donc d’être bien préparé et bien organisé.

Envisager une rénovation implique d’abord de se poser les bonnes questions. Ce sont celles relatives aux besoins, aux usages, aux habitudes de celles et ceux qui feront un usage quotidien de la maison. De quoi chacun a-t-il besoin ? Qu’est-ce qu’il désire ? Quels espaces pour quels usages ? La cuisine doit-elle se limiter à la préparation des mets ou doit-elle aussi accueillir la famille pour manger ? A-t-on besoin d’une ou de deux salles de bains ?

Pour les familles, c’est l’occasion aussi d’envisager les besoins à moyen terme… Les enfants, par exemple, ne pourront pas partager la même chambre jusqu’à leurs dix-huit ans.

Améliorer l’efficacité énergétique

Le projet de rénovation doit permettre, aussi, d’améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtisse.

Les candidats à la rénovation n’hésiteront donc pas à envisager les différentes possibilités qui leur permettront de réduire leur consommation en énergie ou, mieux, de produire leur propre énergie. La charpente doit être refaite ? C’est l’occasion de l’isoler efficacement et même d’envisager la pose de panneaux solaires. Pourquoi ne pas changer les châssis et les vitres ? L’efficience des châssis, aujourd’hui, permet de réduire considérablement les pertes de chaleur. 

Si vous comptez rénover la façade, celle-ci pourrait peut-être bénéficier d’une couche isolante supplémentaire. Est-il possible de placer des récupérateurs de chaleur, de mieux faire circuler l’air chaud à travers les pièces ? La panoplie de solutions vertes, et leur combinaison au cœur de votre projet de rénovation, peuvent vous permettre de créer un environnement durable, sain, dans lequel on peut vivre la conscience tranquille. De plus, des aides publiques à l’amélioration énergétique de votre habitation pourraient donner un coup de pouce à votre budget.

Il n’est cependant pas facile de s’y retrouver, quand on souhaite améliorer l’efficacité énergétique de sa maison. Il est donc conseillé, avant de commencer à intégrer des solutions tous azimuts, de procéder à un petit bilan thermique, autrement appelé audit énergétique, lequel, assorti de justes recommandations, vous permettra de faire des choix en connaissance de cause.

Publié le 16 octobre 2018.