Etudes pour améliorer la sécurité d’un bâtiment, son impact acoustique et sa gestion des déchets, réalisation de certifications environnementales, d’audits et de passeports énergétiques, ou encore accompagnements du maître d’ouvrage dans l’obtention d’autorisations,… Les domaines dans lesquels Energie et Environnement est actif sont vastes.

Pour remplir ces tâches, le bureau compte notamment 10 ingénieurs, tous polyvalents et bien occupés : "personne ne va se focaliser sur une compétence unique, chacun doit être pluridisciplinaire. Il est rare qu’autant de disciplines différentes soient regroupées au sein d’un même bureau d’ingénieurs. La plupart des expertises que nous réalisons sont souvent portées par des indépendants qui ont développé une très grande compétence dans leur domaine, mais qui peinent parfois à répondre à la demande et à rester réactifs. Nos principaux atouts sont notre réactivité, ainsi que la complémentarité de nos domaines d’expertise. Par exemple, la planification d’un simple atrium demande d’étudier l’acoustique, le désenfumage, la sécurité incendie, le confort thermique ou encore l’apport de lumière naturelle .
Cette profession en constante évolution, c’est aussi la nécessité de se mettre à jour régulièrement, car, comme le mentionne Sylvain Falzone, « il faut pouvoir s’adapter rapidement lors de la publication d’une nouvelle réglementation ou d’une nouvelle norme. En 27 ans d’existence, notre structure a pu nouer d’excellentes relations avec les différentes administrations du pays, ce qui nous permet d’être au fait des nouvelles mesures légales et de pouvoir discuter de manière constructive de leurs conséquences sur les projets à venir".

Du préventif plutôt que du correctif

La clientèle du bureau est majoritairement composée d’acteurs de l’immobilier, mais aussi d’architectes et d’ingénieurs techniques, qui "recherchent un accompagnement complet dans leurs démarches d’obtention d’autorisations, des conseils en matière d’efficacité énergétique, d’acoustique, de sécurité et de protection incendie".
Quel que soit le maître d’ouvrage, l’intervention des collaborateurs d’Energie et Environnement arrive principalement en amont d’un projet de construction, de manière à ce que le bâtiment, une fois sorti de terre, soit conforme à la réglementation, et qu’aucune erreur ne doive être corrigée.
"Bien que notre mission se déroule au stade de l’avant-projet, nous restons disponibles pour le client tout au long de la suite des événements, afin de répondre à l’ensemble de ses interrogations".

Une question de compromis

Mais concrètement, comment se déroule la collaboration avec les différents corps de métier impliqués lors d’un projet de construction ? "Dans un premier temps, nous nous entretenons avec le client, l’architecte et les ingénieurs, au sujet de sa faisabilité. L’objectif est de respecter leurs envies, l’enveloppe budgétaire du maître d’ouvrage, mais aussi la législation en vigueur".

Une réflexion approfondie est donc nécessaire pour respecter l’ensemble de ces critères, et trouver le juste équilibre. "Prenons l’exemple d’un bâtiment dont la façade est souhaitée entièrement vitrée par l’architecte. Nous devons intervenir dès sa conception, de manière à prendre en compte les contraintes en termes d’apports solaires et de risques de surchauffe, d’isolation thermique, ou encore du type d’installations techniques, et ce afin de conserver la maîtrise du budget pour le client" explique Sylvain Falzone. "Nous adoptons, quoiqu’il en soit, toujours une attitude de partenaire du projet pour faire en sorte que les souhaits du maître d’ouvrage et de l’architecte puissent être appliqués, tout en respectant la règlementation. Cette philosophie nous différencie des bureaux de contrôle ou organismes agréés, dont l’objectif est de contrôler la conformité du projet par rapport à cette même règlementation"  ajoute Julien L’hoest.

Des projets ambitieux

Parmi ceux qui ont récemment occupé l’équipe d’ingénieurs-conseils, celui d’Infinity. Il s’agit de deux tours, l’une composée de bureaux et l’autre de logements, qui sera par ailleurs la plus haute tour résidentielle du Luxembourg. Situées à l’entrée du Kirchberg, elles seront reliées par un socle commercial, et accessibles depuis le parking souterrain Place de l’Europe. "Nous avons effectué les diverses demandes d’autorisation nécessaires, celles relatives à la loi "Commodo-Incommodo", ou encore celle liée à l’exploitation de la grande surface. Comme souvent, nous sommes également intervenus dans des domaines de compétences très variés. Nous avons, par exemple, travaillé sur la performance thermique des façades en prenant notamment en compte les risques de surchauffe pour sélectionner les caractéristiques optimales du vitrage. A noter que nous avons aussi analysé son impact acoustique sur l’environnement, et réalisé le concept de gestion des déchets, en concertation avec la ville de Luxembourg".

Le Royal-Hamilius est un autre projet dans lequel Energie et Environnement est impliqué. "Nous y avons réalisé des missions identiques à celles menées pour Infinity, mais nous nous sommes également chargés de conseiller le maître d’ouvrage, et de certifier, en tant qu’assesseur, que le bâtiment respecte les critères du label environnemental BREEAM Excellent. L’établissement, composé de 5 bâtiments, est situé en plein centre de la capitale luxembourgeoise, et doit être livré fin 2019".
Il y a peu, le bureau a également pris part au projet de la gare de Pfaffenthal et de son funiculaire, situés au pied du Pont-Rouge, en préparant les dossiers de demandes d’autorisation requis pour la réalisation du projet.

Ne pas se reposer sur ses lauriers

Energie et Environnement accompagne ses clients dans la réalisation de leurs projets, qu’ils soient à vocation résidentielle, tertiaire ou industrielle. Peu importe la réalisation, une variable reste constante : "nous souhaitons avoir une image de précurseur, pas celle de suiveur. Chaque projet est unique et nous pousse toujours à nous dépasser un peu plus".

Si, pour offrir le meilleur service et accompagner le client dans ses démarches, il est important de se former aux nouvelles réglementations et techniques, la technologie joue depuis de nombreuses années un rôle prépondérant : "Par exemple, nous disposons d’un logiciel de simulation acoustique qui permet de déterminer l’impact sonore d’un projet sur son environnement. Un autre nous permet de simuler l’évacuation de personnes d’un bâtiment lors d’un sinistre, tandis que nous utilisons un troisième lors du design d’une façade afin de s’assurer que les apports solaires ne provoqueront pas d’inconfort thermique pour les occupants, même lors de fortes canicules".
Ces logiciels, comme le mentionne Sylvain Falzone, constituent un réel avantage pour le client, puisqu’il est possible de lui démontrer, de manière illustrée et concrète, que son bâtiment est conforme à ses attentes et celles des autorités. « Petit à petit, les compétences de nos ingénieurs dans les simulations numériques de toutes sortes sont reconnues par les bureaux d’architectes et d’ingénieurs, qui n’hésitent pas à faire appel à nos services en cas de besoin".

De nouveaux locaux à son image

Si l’activité d’Energie et Environnement évolue en fonction des règlements liés à l’environnement et à la sécurité, le savoir-faire et l’expertise des collaborateurs qui y évoluent restent identiques, année après année. Pour se rapprocher de ses clients, la nouvelle direction en place a même choisi de quitter Hostert pour rejoindre Luxembourg-Ville, en plein cœur du quartier de la gare.  
"Nous sommes installés dans nos nouveaux bureaux depuis septembre 2017" précise Diane Bermes. "C’est une petite révolution puisque désormais, l’ensemble de l’équipe se déplace en transports en commun et non plus en voiture. Qui plus est, ce bâtiment, sur lequel nous avons travaillé, possède la certification environnementale BREEAM".

Une connotation "verte", donc, qui correspond bien à la philosophie du bureau, désireux de rester un précurseur à l’heure où la responsabilité environnementale occupe une place importante dans le débat sociétal.

 
CONTACT

Energie et Environnement
15, rue d’Epernay
L-1490 Luxembourg
Téléphone : (+352) 22 46 23
Email : info@enerenvi.lu
www.enerenvi.lu